Le Droit
Mario Tremblay, vice-président aux affaires publiques et corporatives au Fonds de solidarité FTQ, juge important d’établir une dialogue avec les entreprises.
Mario Tremblay, vice-président aux affaires publiques et corporatives au Fonds de solidarité FTQ, juge important d’établir une dialogue avec les entreprises.

Pour changer les choses, chaque action compte

Hélène Roulot-Ganzmann
Collaboration spéciale
Le Fonds de solidarité FTQ favorise le dialogue avec les entreprises dont il est actionnaire afin de les amener à modifier leurs pratiques de gouvernance, de responsabilité sociale et de gestion environnementale.