Les REER peuvent servir à l'achat d'une propriété en utilisant le RAP (régime d’accession à la propriété).

Trois questions à une spécialiste

Peut-on se servir des REER pour d'autres projets?

Peut-on utiliser ses REER pour se lancer en affaires ?

Utiliser ses REER en dehors du RAP (régime d’accession à la propriété) ou du REEP (Régime d’encouragement à l’éducation permanente) implique que le décaissement sera imposable, précise Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins.

On ne peut donc pas faire un transfert de ses REER comme mise de fonds de démarrage d’une compagnie. Il existe d’autres options de financement plus avantageuses.

Cependant, Mme Iermieri souligne que l’entrepreneur pourrait ne pas se verser de salaire à même les dividendes de l’entreprise, mais décaisser ses REER pour compenser le manque de revenus.

«Si la personne n’a que ses REER comme revenu, elle sera imposée en fonction des montants retirés des placements», ajoute-t-elle.

Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins.

Quel est le montant pouvant être investi dans le régime d’accession à la propriété (RAP) ?

Les acheteurs d’une première propriété peuvent investir 25 000 $. Dans le cas d’un couple copropriétaire, le total sera de 50 000 $.

On peut se prévaloir du RAP si l’on a déjà remboursé un premier RAP ou si l’on n’a pas été propriétaire depuis 5 ans. «Cela se voit dans le cas d’une nouvelle union alors que les deux conjoints étaient locataires, ou encore de gens qui ont vendu leur propriété pour devenir locataires et qui décident de faire une nouvelle acquisition des années plus tard,» poursuit Mme Iermieri.

Parfois, pour de nouveaux propriétaires qui n’ont pratiquement pas accumulé de REER, un conseiller financier pour proposer un prêt REER pour le RAP et l’argent économisé sur l’impôt à payer pourra servir de mises de fonds pour l’acquisition de la propriété.

Deux ans après avoir utilisé le mode du RAP, il faudra rembourser le montant sur 15 ans à raison d’un quinzième par année.

Détails : https://tinyurl.com/y75sahqa

Qui peut se prévaloir du Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP)?

Un contribuable peut retirer 20 000$ de ses REER sans imposition remboursable sur dix ans.

«L’argent peut servir pour les études de l’épargnant ou de son conjoint», souligne Mme Iermieri. 

«Ça peut servir à n’importe quel âge, notamment pour les gens qui veulent une réorientation de carrière, mais qui n’ont pas les fonds pour la scolarité ou pour assurer les revenus de la famille.» Le retour aux études peut aussi être envisagé pour d’autres raisons.

La personne doit étudier à temps plein, dans un programme admissible et dans un établissement agréé.

Tous les détails sont sur le site du gouvernement fédéral : https://tinyurl.com/ycz6oszt