Nouveau partenariat de recherche Canada–Royaume-Uni

Audrey Durand, professeure à la Faculté des sciences et de génie, sera cochercheuse dans un projet d’envergure issu d’une initiative Canada–Royaume-Uni en intelligence artificielle
Ce contenu est produit par l'Université Laval.

C’est le 24 février qu’a été annoncé par le ministre de l’Innovation, de la Science et de l’Industrie, Navdeep Bains, et par la Haute Commissaire britannique au Canada, Susan le Jeune d'Allegeershecque, le lancement de la Canada-UK Artificial Intelligence Initiative. Cette nouvelle collaboration financera 10 projets internationaux de recherche interdisciplinaire en intelligence artificielle.

Ces projets, dirigés par des chercheurs principaux canadiens et britanniques, se destinent à relever, au moyen de l’intelligence artificielle, un bon nombre de défis du monde actuel, comme éliminer les menaces et propos injurieux sur le Web, promouvoir l’égalité et l’équité en milieu de travail, améliorer les services de transport, aider les neurochirurgiens dans leur travail ou mieux détecter les futures pandémies.

Audrey Durand, professeure au Département d’informatique et de génie logiciel, sera parmi les chercheurs engagés dans le projet intitulé «Artificial Intelligence to Create Equitable Multi-ethnic Polygenic Risk Scores that Improve Clinical Care». Ce projet visera à minimiser les biais qui entrent en jeu dans le choix des soins médicaux. En effet, l’intelligence artificielle actuellement utilisée en médecine pour établir des scores de risque, cotes qui ont permis les plus récentes avancées en génomique et en apprentissage automatique, favorise toutefois les individus d’ascendance européenne, au détriment de patients d’autres origines ethniques. À terme, le projet de recherche auquel participera la professeure Durand permettra de rétablir ce déséquilibre afin d’assurer à tous des soins de santé adaptés.

Lire l’annonce officielle ainsi que la description des 10 projets de la Canada-UK Artificial Intelligence Initiative

Audrey Durand, professeure à la Faculté des sciences et de génie