Sénateurs

Le bilan de Crawford va attendre

Marc Crawford n’était pas prêt à dresser un bilan de son mois comme entraîneur-chef par intérim des Sénateurs d’Ottawa samedi, autant avant qu’après la dernière défaite d’une campagne rocambolesque.

« C’est une question que vous pourrez me poser un peu plus tard. Présentement, je veux juste mettre en perspective ce qui est arrivé [samedi soir] », s’est-il limité à dire quand le sujet de son avenir derrière le banc a été abordé après le revers de 6-2 aux mains des Blue Jackets de Columbus.

Sénateurs

Duclair se contente de 19 buts

Anthony Duclair a bien essayé de compter son 20e but de la saison contre son ancien club samedi soir.

L’attaquant des Sénateurs a obtenu sept tirs au but dans la défaite de 6-2 contre les Blue Jackets, dont plusieurs dangereux. Le gardien Joonas Korpisalo l’a notamment frustré sur une échappée en troisième période, alors que l’écart était seulement de deux buts.

Sports

Une dernière défaite pour les Sénateurs

Rocambolesque, la deuxième saison de misère de suite des Sénateurs d’Ottawa est enfin terminée.

Pour leur 82e et dernière sortie de la campagne 2018-2019, ils n’ont pas vraiment été dans le coup alors qu’une explosion de trois buts au premier tiers des Blue Jackets de Columbus a chassé le gardien partant Craig Anderson, en route vers un gain de 6-2 devant une bonne foule de 18 425 amateurs samedi soir au Centre Canadian Tire.

C’était la soirée de remerciement aux partisans qui ont continué à appuyer cette formation en reconstruction. Au cours de la dernière année, celle-ci s’est débarrassée de piliers comme Erik Karlsson, Mike Hoffman, Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel.

Échangés aux Jackets à la date limite des échanges, ces derniers sont revenus au CCT pour affronter leur ancien club, une deuxième fois dans le cas de Duchene, échangé le jour de leur dernière visite, le 22 février dernier. Le retour de Dzingel a été souligné au tableau indicateur au cours de la première pause publicitaire et la foule lui a réservé un bel accueil.

Les deux anciens Sénateurs n’ont pas tourné le fer dans la plaie en étant bien tranquilles pour ce match qui ne signifiait pas grand-chose, leur place en séries ayant été assurée la veille grâce à un gain de 2-1 en tirs de barrage contre les Rangers de New York. Vu que la Caroline l’a emporté 4-3 contre Philadelphie, les hommes de John Tortorella affronteront le Lightning de Tampa Bay en première ronde.

Pierre-Luc Dubois a dirigé l’attaque avec un doublé, les autres étant l’oeuvre de Markus Nutivaara, du Français Alexandre Texier, une recrue dont c’était le premier but en carrière dans la LNH, d’Oliver Bjorkstrand et de Riley Nash dans un filet désert. Venu en relève à Anderson après qu’il ait concédé trois buts sur sept tirs lors des 10 premières minutes de jeu, le gardien Anders Nilsson a été déjoué deux fois sur 19 lancers.

«Ce n’était pas de la faute de Craig, c’était une question de ralentir le match et changer le ‘momentum’. Nos gars se sont calmés et ont passé à travers le reste de la période, a indiqué l’entraîneur-chef par intérim Marc Crawford. Craig n’a pas été bien appuyé au début du match, il y a eu deux excellents tirs et un lancer de derrière le filet qui a rebondi dans les airs avant de dévier sur lui.»

Thomas Chabot, son 14e but et 55e point de la saison, a déjoué le gardien Joonas Kokrpisalo au deuxième tiers, alors que Mikkel Boedker a fait de même en troisième période pour mettre un terme à une disette de 19 matches sans secouer les cordages.

«Nous avons eu un lent départ contre une équipe avec bien du talent qui a capitalisé sur nos erreurs, a noté Chabot, qui a fini sa soirée avec un différentiel de moins-2 (moins-12 pour la saison). Je pense qu’on a montré du caractère ensuite alors que c’était le dernier match de la saison, mais on a mieux fini le match. On n’a vraiment pas aidé ‘Andy’ (Anderson). au début.»

Les Sénateurs terminent la saison avec un dossier de 29 victoires, 47 revers et 6 défaites en prolongation ou tirs de barrage qui leur vaut 64 points et la dernière place du classement pour la première fois depuis 1996. C’est un gain de plus que l’an dernier, quand l’équipe avait fini la campagne au 30e rang du classement général, mais trois points de moins.

La saison morte sera remplie de questions, dont une concernant le travail effectué par Crawford en relève à Guy Boucher au cours du dernier mois. Il a refusé de discuter de ce sujet samedi, prèférant attendre de faire son bilan de fin de saison au début de la semaine prochaine. Les joueurs vont passer au CCT lundi pour vider leurs casiers, eux.

Pendant ce temps samedi, le club-école de Belleville a remporté une importante victoire de 3-1 contre les Monsters de Cleveland pour demeurer dans la course aux séries. Des buts de Logan Brown, Vitaly Abramov et Christian Wolanin, et 33 arrêts de Marcus Hogberg, ont permis aux petits Senators de s’approcher à un point des Monsters avec trois matches à jouer en saison régulière. Cleveland a un match de plus à disputer, cependant.

Sénateurs

Pas d’enjeu pour les Sénateurs contre les Jackets

Le scénario d’un Anthony Duclair qui compte son 20e but de la saison pour écarter les Blue Jackets de Columbus des séries éliminatoires ne se produira malheureusement pas.

Avec leur gain de 3-2 en tirs de barrage contre les Rangers de New York vendredi soir au Madison Square Garden, les hommes de John Tortorella se sont assurés d’une place en séries éliminatoires et ils ont éliminé le Canadien de Montréal du même coup. Leur match contre les Sénateurs samedi soir au Centre Canadian Tire n’aura donc pas de signification alors que les deux équipes disputeront leurs 82e et derniers matches de la saison régulière.

Acquis des Sénateurs peu avant la date limite des transactions de la LNH en retour de l’attaquant Duclair, Ryan Dzingel a compté le premier but des Blue Jackets lors de cette rencontre où Artemi Panarin a réussi le but en fusillade qui assurait la victoire des Jackets, eux qui participeront aux séries pour une troisième saison consécutive. C’était probablement impératif pour leurs dirigeants, le d.g. Jarmo Kekäläinen et Tortorella en tête, après leur décision de garder Panarin et le gardien Sergeï Bobrovsky à la date limite, en plus de faire l’acquisition de Dzingel et de Matt Duchene des Sénateurs.

Duclair, pour sa part, a connu de bons moments depuis qu’il est débarqué dans la capitale nationale avec ses 14 points, dont 8 buts, en 20 matches.

Juste auparavant, lors d’un passage des Blue Jackets dans son patelin de Montréal, Tortorella avait fait des déclarations assez dérogatoires au sujet de l’attaquant qui en est à sa cinquième équipe dans la LNH.

« Je ne crois pas qu’il sache comment jouer. Il a toutes les habiletés au monde, mais je crois qu’il pense qu’il peut faire tout ce qu’il veut sur la glace. Et ça ne se passe pas comme ça dans la LNH, a déclaré Tortorella. On a passé beaucoup de temps à essayer de lui apprendre certaines choses relativement à des situations précises. Parfois, il nous montre des signes qu’il comprend... Mais je ne sais pas si le problème est qu’il n’arrive pas à bien appliquer nos enseignements ou s’il est simplement têtu. »

Duclair, qui a compté son 19e but jeudi soir à Buffalo, n’est pas revenu sur ce commentaire depuis qu’il est débarqué dans le vestiaire des Sénateurs, préférant se concentrer à faire ses preuves avec sa nouvelle formation qui lui offre une nouvelle chance, lui qui sera joueur autonome avec restriction (et avec droit à l’arbitrage) pendant la saison morte.

Concernant la possibilité d’atteindre le plateau des 20 buts pour la deuxième fois de sa carrière (il avait récolté 20 buts et 44 points à sa saison recrue en Arizona en 2015-2016), il a simplement confié récemment que «ce serait le fun d’y parvenir».

Le match de samedi soir pourrait bien être le dernier de l’entraîneur par intérim des Sénateurs Marc Crawford derrière le banc, lui qui a un dossier de 7-8-1 depuis qu’il a pris la relève de Guy Boucher au début de mars.

«Nos gars se sont débattus avec ardeur ici récemment. Il n’y avait pas beaucoup d’enjeu pour eux, mais ils ont joué pour la fierté et ils ont été compétitifs, a mentionné Crawford après le revers de 5-2 à Buffalo jeudi soir. Nous avons été dans tous les matches. (Jeudi), le quatrième but a fait mal, c’était difficile de revenir après ça. L’effort était encore là à la fin, mais ce n’était pas le même genre d’effort que nous avons obtenu d’habitude. On dirait qu’on a frappé un genre de mur.»

Les Sénateurs, qui ont obtenu congé d’entraînement à leur retour en ville après leurs deux parties en 24 heures dans l’état de New York, chercheront à terminer une saison d’enfer du bon pied en cette soirée de reconnaissance aux partisans de l’équipe.

«On veut finir sur une bonne note, pas juste pour nous-mêmes et cette équipe, mais pour nos partisans également. Ils nous ont appuyé à travers les épreuves et on veut tout laisser sur la patinoire pour eux. Leur montrer à quel point leur appui est significatif», a souligné l’attaquant recrue Brady Tkachuk jeudi soir.