Alexander Zverev (sur la photo) a défait Damir Dzumhur au troisième tour du tournoi de Roland-Garros.

Zverev l’emporte en cinq manches

PARIS — Alexander Zverev se dresse de plus en plus au sommet de la courte liste des joueurs qui pourraient contrecarrer les ambitions de Rafael Nadal de gagner un 11e titre aux Internationaux de France.

Même s’il n’avait jamais disputé un match de cinq manches à Roland Garros avant cette année, l’Allemand, deuxième tête de série, a fait preuve de courage et a gardé son sang-froid pour en gagner deux consécutivement.

Du haut de ses six pieds et six pouces, il se déplace avec de plus en plus d’aisance sur la terre battue. Et il accède au quatrième tour du tournoi parisien pour la première fois.

Zverev a sauvé une balle de match avant de s’imposer 6-2, 3-6, 4-6, 7-6 (3), 7-5 contre Damir Dzumhur. Cette victoire était la première de l’Allemand de 21 ans sur le court Philippe Chatrier.

« J’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres à l’avenir », a-t-il déclaré lors de son entrevue après le match.

« C’était important pour moi de voir si je pouvais gagner deux matches de cinq manches consécutifs, a plus tard expliqué Zverev. Cela me procure une grande confiance d’avoir été poussé à la limite au cinquième set, de jouer de longs matches sur ce type de surface, tout en sachant que je suis assez en forme pour continuer aussi longtemps que je le veux. »

Dzumhur est entré en collision avec un ramasseur de balle au quatrième set alors qu’ils regardaient tous les deux en l’air pour attraper une balle. Pendant quelques instants, le garçon a semblé blessé, restant allongé sur la terre rouge. Mais il s’est ensuite relevé avec l’aide de Dzumhur.

Pour sa part, Novak Djokovic retrouve petit à petit son niveau de jeu après une pause forcée à cause d’une blessure au coude.

Le champion 2016 a vaincu l’Espagnol Roberto Bautista Agut 6-4, 6-7 (6), 7-6 (4), 6-2 à l’issue d’un match de presque quatre heures qui a mis sa patience à l’épreuve. Après avoir perdu un point lors du bris d’égalité au deuxième set, Djokovic a frappé la terre battue avec sa raquette.

« Il joue avec beaucoup de patience, a-t-il dit d’Agut, trop pour moi. »

Le Serbe n’avait pas disputé un match aussi long depuis janvier 2017 et son deuxième tour perdu contre Denis Istomin en Australie.

« Je n’ai pas envie de jouer des matches de quatre ou cinq heures à chaque fois, mais je crois que c’était un bon test. »

Le prochain adversaire de Djokovic sera Fernando Verdasco. L’Espagnol, 30e tête de série, a eu raison de Grigor Dimitrov, no 4 et double finaliste en Grand Chelem, 7-6 (4), 6-2, 6-4.

À son match précédent, Dimitrov avait dû combler un retard de deux sets à un avant de venir à bout de Jared Donaldson 10-8 au cinquième set. Ce match de quatre heures et 19 minutes l’a visiblement éprouvé physiquement.

Pour sa part, Verdasco accède au quatrième tour à Roland Garros pour la septième fois. Il a subi la défaite à ce stade du tournoi à ses six précédentes occasions.

En fin de journée, la pluie a perturbé les matches au programme qui n’ont pu aller à leur terme. Interrompus en début de soirée, les cinq matches en cours se termineront samedi.

Sur le court Philippe-Chatrier, Lucas Pouille était mené deux manches à rien par le Russe Karen Khachanov (3-6, 5-7, 1-1). Le Français Gaël Monfils et David Goffin se sont quittés à une manche partout. Mais le Belge, no 8, avait le bris dans le troisième acte (6-7 (6), 6-3, 3-2).

Samedi, on aura droit à plusieurs rencontres intéressantes. Nadal a rendez-vous avec le Français Richard Gasquet ; Serena Williams aura un premier gros test à relever face à Julia Goerges, 11e tête de série et la Russe Maria Sharapova sera confrontée à la Tchèque Karolina Pliskova, sixième tête de série.