Michael Woods roulera dans la même équipe que le quadruple champion du Tour de France, Chris Froome.
Michael Woods roulera dans la même équipe que le quadruple champion du Tour de France, Chris Froome.

Woods finira sa carrière en bleu avec Froome

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Michael Woods pensait bien finir sa carrière en rose chez EF Pro Cycling, l’équipe pour laquelle il roule au sein du WorldTour depuis 2016. Il avait même accepté une prolongation de contrat, il y a 17 mois.

Puis le téléphone a sonné tôt en août. Au bout du fil, une formation rivale lui offrait de se joindre à elle pour les trois prochaines saisons.

Israel Start-Up Nation lui proposait de devenir le principal coéquipier du quadruple champion du Tour de France, Chris Froome, dès l’an prochain. D’être le leader de l’équipe aussi lors des plus importantes classiques italiennes et ardennaises.

«C’était une proposition tellement alléchante. Ça ne se refusait pas», a raconté Woods au Droit, mercredi, quelques heures après l’annonce de son passage au bleu d’Israel Start-Up Nation en 2021.

La nouvelle a été surprise dans le milieu. Aucune rumeur du transfert du grimpeur d’Ottawa ne circulait.

Ajoutez que Woods était sous contrat en vue de la prochaine saison chez EF Pro Cycling.

«J’avais une clause par contre qui me permettait de mettre fin à l’entente à la fin de cette année», a expliqué le principal intéressé.

Il y a l’attrait de pédaler aux côtés de Froome qui a piqué sa curiosité. Mais l’idée de «revenir à la maison» a aussi pesé dans la balance.

Israel Start-Up Nation est détenu en partie par l’homme d’affaires québécois Sylvan Adams, qui habite maintenant à Tel-Aviv. Le directeur de la haute performance est Paulo Saldanha, un autre Canadien.

C’est sans oublier les trois cyclistes canadiens qui portent déjà les couleurs de l’équipe, dont Alex Cataford, d’Ottawa.

«C’est un bel endroit où finir ma carrière», a lancé Woods, qui va fêter ses 34 ans en octobre.

«Ce sont trois amis. Alex a été mon coéquipier à mes débuts chez Garneau-Québecor en 2013. J’ai côtoyé James Piccoli dans une formation italienne en 2014 puis j’ai fait équipe avec Guillaume Boivin chez Optum en 2015.»

Surtout, Woods renoue avec deux hommes qui lui ont permis de lancer sa carrière, il y a sept ans.

«Sylvan m’a aidé financièrement à mes débuts. Paulo, c’est mon coach personnel depuis 2013», a-t-il souligné.

Saldanha l’avait soumis à des tests d’endurance à l’époque. «J’avais battu certains records, a relaté Woods.

«Paulo m’avait alors suggéré de délaisser mon emploi dans une banque afin de devenir un cycliste professionnel. Je lui avais alors rappelé que j’avais 27 ans, que rouler était plus un loisir pour moi, que je ne pouvais pas me permettre d’être sans emploi. J’étais trop vieux pour obtenir de l’aide gouvernementale pour les athlètes.»

Saldanha avait alors approché Adams, lui vantant le potentiel de l’ancien coureur de demi-fond. Les deux hommes ont mis sur pied un fonds pour aider l’athlète de la capitale nationale.

«Ça m’a permis de quitter mon travail, me concentrer sur le cyclisme et gravir les échelons», a rappelé Woods.

Ce dernier a obtenu le bronze en 2018 aux championnats du monde sur route. Il a aussi remporté une étape du Tour d’Espagne.

Sa feuille de route comprend aussi une deuxième place à Liège-Bastogne-Liège et une septième place à une étape du Tour de France.

«C’est une rue à deux sens. Sylvan et Paulo ont cru en mon potentiel il y a sept ans. C’est à mon tour de leur démonter aujourd’hui que je crois dans le potentiel de leur équipe. C’est pourquoi je me joins à eux.»

Chris Froome sera le leader de l'équipe Israel Start-Up Nation la saison prochaine.

Israel Start-Up Nation avait embauché Froome, il y a un mois. Il a aussi annoncé la venue ces derniers jours de Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Carl Fredrik Hagen (Lotto-Soudal), et Patrick Bevin (CCC).

«Je suis particulièrement heureux d’accueillir Mike Woods au sein d’ISN, a soutenu Adams dans un communiqué de presse.

«Je le connaissais avant même qu’il ne devienne un pro. J’ai suivi son évolution en tant que cycliste, le voyant se hisser parmi l’élite mondiale. Il sera un super domestique indispensable à Chris Froome pour sa chasse au Tour de France à partir de l’an prochain. Il tiendra aussi un rôle tout aussi important en tant que leader de notre équipe lors des classiques.»

En attendant 2021, Woods continuera de défendre les couleurs d’EF Pro Cycling d’ici la fin du calendrier de l’UCI. Il participera à la 114e édition du Tour de Lombardie, samedi, en Italie,

Ce sera son dernier départ majeur avant le début du Tour de France, le 29 août.