William Bitten a signé son contrat rendant officielle son entrée dans la LNH, mercredi.

William Bitten sous contrat

William Bitten a réalisé un rêve d’enfance lorsqu’il a été repêché par le Canadien de Montréal en 2016.

Mercredi après-midi, il a franchi l’étape la plus difficile. La Sainte-Flanelle a fait signer des contrats d’entrée de la LNH aux attaquants William Bitten et Michael Pezzetta.

Ces deux contrats d’une durée de trois ans entreront en vigueur en 2018-2019.

Natif d’Ottawa, le Franco-Ontarien William Bitten a été un choix de troisième tour, 70e au total, en 2016. Âgé de 19 ans, il en est à sa quatrième campagne dans la Ligue de l’Ontario, sa deuxième avec les Bulldogs de Hamilton où il a récolté 61 points en 58 matches. Son équipe trône au sommet de la conférence de l’Est.

Bitten disputait un match important contre les Colts de Barrie mercredi soir et n’a pas pu retourner les appels du Droit, mais son père, Mike Bitten a bien voulu commenter cette grande étape dans la carrière de son fils aîné.

«William est sur un nuage. Il est vraiment excité. Il ne savait pas quoi porter pour la photo de signature de contrat. Il ne voulait pas porter son habit et sa cravate, alors il portait un chandail et une casquette du Canadien. Il n’a jamais voulu porter de vêtements du CH avant de signer son contrat. Maintenant, il sent qu’il fait partie de l’équipe. Il se sent comme un membre à part entière du Canadien», a-t-il raconté au Droit.

Mike Bitten a ajouté que son fils se sentait vraiment privilégié.

«Combien de joueurs ont la chance d’être repêchés dans la LNH par leur équipe préférée? Combien arrivent ensuite à signer un contrat avec cette même équipe? C’est difficile à faire. C’est beau d’être repêché, mais tu ne sais jamais ce que l’équipe pense vraiment de toi. Au moins, Will avait une très bonne relation avec son mentor du CH, Rob Ramage. Et même s’il va tout faire pour accéder au grand club l’an prochain, Will est très excité de la possibilité de jouer à Laval. Il a été en contact avec les gars de la Ligue américaine et tout le monde lui a dit que les installations sont fantastiques.»

William Bitten avait jusqu’au 1er juin pour s’entendre avec le Canadien au risque de devoir retourner au repêchage en 2018.

Les négociations ont toutefois été très courtes. Les discussions entre son agent Serge Payer et la direction du Bleu-Blanc-Rouge ont commencé lundi. Mercredi, tout avait été ficelé à la satisfaction des deux parties ajoute Mike Bitten.

«Montréal a fait ça comme une organisation de première classe», dit le père de deux joueurs de hockey. Le plus jeune, Samuel, dispute sa première saison avec les 67’s d’Ottawa et sera admissible au prochain repêchage de la LNH.

Quant à Pezzetta, également âgé de 19 ans, le Canadien l’a sélectionné en cinquième ronde en 2017.

Le Torontois a été nommé capitaine des Wolves de Sudbury dans la LHO au début de la saison, mais il a été échangé au Sting de Sarnia en janvier.

À sa quatrième année chez les juniors, Pezzetta a amassé 22 buts et 28 mentions d’aide en 58 parties avec les Wolves et le Sting en 2017-2018.

Avec La Presse canadienne