Masque au visage, Marc-André Barriault a monté sur la pesée, respectant sans problème la limite de poids imposé par l’UFC, vendredi, à la veille de son combat crucial à Vegas.
Masque au visage, Marc-André Barriault a monté sur la pesée, respectant sans problème la limite de poids imposé par l’UFC, vendredi, à la veille de son combat crucial à Vegas.

White prévoit un combat enlevant de Barriault

Masque au visage, Marc-André Barriault a monté sur la pesée, respectant sans problème la limite de poids imposé par l’UFC, vendredi, à la veille de son combat crucial à Vegas.

Le spécialiste des arts martiaux mixtes originaire de Gatineau a fait osciller la balance à 185,5 livres. Même chose pour son adversaire polonais Oskar Piechota (11-3-1).

Les deux hommes s’affronteront samedi lors du gala UFC Vegas 3 dont la finale mettra en vedette les poids lourds Curtis Blaydes (13-2-0) et Alexander Volkov (31-7-0). Leur combat chez les poids moyens, lui, se déroulera durant la portion préliminaire de la soirée.

Ça n’a pas empêché le président de l’UFC de qualifier ce face-à-face de combat à surveiller.

«Ces deux gars-là aiment se bagarrer, a noté Dana White dans une vidéo diffusée dans les dernières heures sur les medias sociaux.

«Marc-André a récolté huit de ses 11 victoires en carrière par knock-out. Dix des 11 victoires d’Oskar Piechota ont été obtenues par soumission ou KO. L’enjeu est grand pour les deux. Et ce sont deux gars qui vont laisser de côté la prudence. Je m’attends à un combat endiablé.»

Autant Barriault (11-4-0) que Piechota ont subi la défaite à leurs trois derniers combats dans un octogone de l’UFC. Le perdant risque de devoir se trouver du travail au sein d’une autre organisation.

«C’est le fun que le gros boss de l’UFC a remarqué le potentiel de ce combat. Le but pour Marc-André, c’est d’essayer de livrer la marchandise, a soutenu son entraîneur Patrick Marcil.

«Qu’il en parle comme ça, ça prouve qu’il (White) a aimé ce qu’il a vu des autres combats de Marc-André. Contrairement à d’autres gars qui veulent juste aller chercher des points durant un combat, Marc-André, lui, veut juste finir son adversaire.»

Barriault a décidé de ne pas parler aux medias à moins de 24 heures de sa prochaine sortie.

Le Gatinois Marc-André Barriault (à gauche) affrontera Oskar Piechota lors du gala UFC Vegas 3 qui a lieu samedi.

Marcil a pris la relève. À l’image de White, il s’attend aussi à un combat spectaculaire.

«Marc-André aura devant lui un adversaire agressif qui n’a pas peur d’échanger. Mais il possède un bon menton et il aime beaucoup y aller corps à corps, a rappelé le coach du club Patenaude.

«Tu auras deux gars qui ont eu beaucoup de succès à l’extérieur de l’UFC. Les deux veulent rester dans l’UFC. On va s’arranger que ce soit nous autres.»

Ce gala devait être initialement présenté à Saskatoon le 20 juin. Mais la pandémie a poussé la puissante organisation d’arts martiaux mixtes à déplacer le tout à huis clos à son centre d’entraînement Apex, à Vegas.

Tous les combattants et leur entourage ont dû se soumettre à des tests de dépistage à la COVID-19.

Jusqu’ici, un seul contrôle s’est avéré positif. Le poids léger Matt Frevola ne pourra pas se battre après que son homme de coin eut échoué à un test lors de son arrivée au Nevada.

Le nouveau venu Justin «Guitar Hero» Jaynes (15-4-0) le remplacera dans l’octogone contre Frank «The Crank» Camacho (22-8-0).

Le gala sera diffusé dès 18h sur les ondes de RDS et TSN.