En danse, les champions du monde en titre, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, se mesureront aux Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron.

Virtue et Moir confrontés à un test crucial

TOKYO — Les meilleurs patineurs de la planète tenteront d’apporter les derniers ajustements à leurs routines lors de la Finale du Grand Prix de patinage artistique ce week-end au Japon, la dernière compétition internationale d’envergure avant les Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud.

En danse, les champions du monde en titre, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, se mesureront aux Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron pour la première fois de la campagne. Papadakis et Cizeron, qui furent médaillés d’argent aux derniers Mondiaux, sont entraînés par les mêmes entraîneurs que Virtue et Moir, soit les Québécois Patrice Lauzon et Marie-France Dubreuil.

Les médaillés de bronze aux Mondiaux, les Américains Maia Shibutani et Alex Shibutani, ont gagné les deux premières épreuves et seront les principaux prétendants au titre.

En couple, les champions du monde, les Chinois Wenjing Sui et Cong Han, seront les favoris, mais ils devront se méfier des champions européens, les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov.

Chez les dames, la médaillée d’argent aux derniers Mondiaux, la Canadienne Kaetlyn Osmond, tentera de grimper sur le podium. Osmond a obtenu son billet pour l’événement présenté à Nagoya en décrochant l’or aux Internationaux Patinage Canada et en obtenant le bronze en France. L’Italienne Carolina Kostner, championne du monde en 2012, sera aussi à surveiller.

La compétition sera moins relevée en vertu de l’absence de la double championne du monde en titre, la Russe Evgenia Medvedeva, qui s’est retirée en raison d’une fracture à un pied. En l’absence de Medvedeva, sa compatriote Alina Zagitova sera parmi les favorites pour l’emporter. Zagitova a accédé à la Finale du Grand Prix en remportant les Internationaux de France, en plus d’avoir triomphé en Chine. Zagitova, qui est âgée de seulement 15 ans, a gagné la Finale du Grand Prix junior à sa première saison sur le circuit international l’an dernier.

Du côté des hommes, l’Américain Nathan Chen sera parmi les têtes d’affiche. L’étoile montante du patinage artistique a obtenu sa place en finale en gagnant Skate America le mois dernier.

Chen, qui avait décroché la médaille d’argent à la Finale du Grand Prix l’an dernier, a éprouvé des ennuis avec certains de ses cinq sauts quadruples à Skate America et tentera d’augmenter son niveau de patinage d’un cran à Nagoya.

Pour sa part, le champion olympique et favori local, Yuzuru Hanyu, récupère toujours d’une blessure à une jambe subie lors d’un entraînement au Trophée NHK le mois dernier, et il ne participera pas à la Finale du Grand Prix du 7 au 10 décembre.

En l’absence de Hanyu, le favori local Shoma Uno visera la plus haute marche du podium. Uno avait récolté la médaille d’or aux Internationaux Patinage Canada et celle d’argent aux Internationaux de France le mois dernier.

Les Russes Mikhail Kolyada et Sergei Voronov pourraient également causer la surprise.