Vincent Blanchette a réalisé cinq birdies et un aigle au 10e trou pour devancer ses plus proches rivaux par deux coups en jouant la normale de 144 après deux rondes.

Vincent Blanchette remporte le tournoi Alexandre Tunis au Rideau View

Vincent Blanchette s'est promené d'une équipe à l'autre dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec sans vraiment faire sa niche. Quand il s'est rendu à l'évidence que cette carrière n'irait pas bien loin, il s'est tourné vers le golf et Stephen Fritsch pour l'aider à lui trouver une place dans une université américaine.
Agent et frère de Brad Fritsch, joueur de la PGA depuis deux ans, l'Ottavien Stephen Fritsch a utilisé son expertise pour placer le talentueux golfeur de Saint-Jean-sur-Richelieu à l'Université Gardener-Webb en Caroline du Nord. C'est là que cet ancien des Saguenéens de Chicoutimi vient d'écouler sa première année en première division du circuit de la NCAA.
Depuis deux jours, Blanchette et Fritsch ont renoué sur les allées du club de golf Rideau View, là où se déroulait le tournoi Alexandre de Tunis, première manche de la triple couronne du championnat amateur du Québec. Si Fritsch avait profité de l'avantage de jouer sur son propre terrain pour prendre la tête du tournoi dimanche, Blanchette a répliqué en jouant deux coups sous la normale hier pour devenir champion de la 65e édition du tournoi hier.
Le golfeur de 21 ans a réalisé cinq birdies et un aigle au 10e trou pour devancer ses plus proches rivaux par deux coups en jouant la normale de 144 après deux rondes. Alors qu'il avait besoin d'inscrire un birdie pour forcer la prolongation après le 18e trou, Fritsch (147) a plutôt commis un double bogey pour compléter le tournoi à trois coups de son protégé.
Chris Collins, du Rideau View, et Cédric Laverdure (Laval-sur-le-Lac) sont les vice-champions avec un cumulatif de 146. Fritsch, 32 ans, a pris le quatrième rang à égalité avec Joey Savoie du Pinegrove.
«Le Rideau View est un terrain qui me sourit! J'avais déjà joué une ronde de 68 ici quand j'avais 16 ans. Ça m'avait permis d'obtenir un billet pour le championnat canadien junior», a dit celui qui a bouclé ses deux rondes avec des pointages de 74 et 70.
Rendu au 17e trou, Blanchette savait qu'il jouissait d'une confortable avance sur le reste de la compétition et il s'est montré un peu trop téméraire. Il a commis un double bogey.
«Rendu là, je voulais gagner le tournoi par six coups! J'ai forcé la note un peu pour avoir une autre chance de birdie et je me suis retrouvé dans le foin, en mauvaise position», a ajouté celui qui a déjà inscrit 105 points en 48 matches avec le Collège Français de Longueuil dans la Ligue junior AAA du Québec à l'âge de 18 ans.
Amusé, Blanchette dit qu'il souhaitait affronter Fritsch en prolongation. «Je lui dois beaucoup. J'aimerais suivre les traces de son frère. Il a été assez gentil de m'amener faire une ronde de pratique ici la semaine dernière. C'est ma quatrième participation au Tunis et je n'avais jamais fait mieux qu'une 16e place.»
Stephen Fritsch aurait bien aimé répéter les exploits de son frère aîné, qui avait remporté l'Alexandre de Tunis il y a 15 ans, mais il ne regrette rien.
«Je joue une ronde par semaine maintenant. C'est ma première participation à ce tournoi en 10 ans. La compétition a été amusante. Je savais que j'avais besoin d'un birdie pour égaler. J'ai réalisé des birdies souvent sur ce 18e trou dans ma vie, mais aujourd'hui, je me suis placé dans le pétrin avec mon coup de départ. J'aurais aimé une prolongation contre Vincent parce que je l'avais battu facilement dans notre ronde de pratique la semaine dernière!»
La prochaine étape de la triple couronne sera maintenant disputée à Québec dans le cadre du Duc de Kent.
Jfplante@ledroit.com