Connor McDavid et Ryan Nugent-Hopkins (à droite) ont récolté chacun deux points dans la victoire du Canada face à l’Allemagne.

Victoire signée Nugent-Hopkins

HERNING — Quelques heures après une victoire durement acquise en prolongation face à la Lettonie, le Canada n’a voulu prendre aucun risque à son dernier match de la ronde préliminaire au Championnat du monde de hockey.

Ryan Nugent-Hopkins a inscrit un but et s’est fait le complice d’un autre pour aider le Canada à mettre fin à son tournoi rotation avec un gain de 3-0 contre l’Allemagne.

Moins de 18 heures après avoir confirmé sa place en quarts de finale grâce au but victorieux de Connor McDavid en prolongation, le Canada s’est montré en plein contrôle du début à la fin de ce match.

« Nous n’avons pas eu beaucoup de temps (entre les matches), a reconnu Tyson Jost, qui a obtenu son quatrième but du tournoi à la troisième période. Nous ne sommes pas habitués à cette situation dans la Ligue nationale.

«Je crois que nous avons bien géré ça. C’est le hockey, il n’y a pas d’excuse. Nous pratiquons un sport que nous aimons.»

Après seulement 20 secondes de jeu, le Canada menait déjà 1-0 grâce au but de Brayden Schenn, qui a dévié une passe de Nugent-Hopkins derrière le gardien Niklas Treutle.

Nugent-Hopkins a enfilé son quatrième du tournoi à 8:14 de la deuxième d’un tir voilé qui est passé entre les jambières de Treutle.

Connor McDavid, le meilleur marqueur du Canada, a récolté ses 12e et 13e points du tournoi sur ces deux buts. Tyson Jost a complété en troisième.

À son deuxième départ consécutif, Darcy Kuemper n’a pas été très occupé, mais il est demeuré calme quand l’Allemagne a créé de la circulation devant lui en deuxième. Il a repoussé 12 tirs pour récolter un premier jeu blanc dans ce tournoi.

«Nous avons fait du bon travail pour nous reposer hier soir (lundi) afin d’être prêt pour disputer ce match, a confié Kuemper. Dans l’ensemble, nous avons été très responsables en défensive, y compris les attaquants qui se sont repliés. C’est ce que nous voulons faire en vue de la ronde éliminatoire et je pense que nous sommes au niveau que nous voulons.»

Avec sa place en matches éliminatoires assurée, le Canada s’est de nouveau servi de cette rencontre pour explorer diverses combinaisons de trios. Mais pour une quatrième rencontre consécutive, l’avantage numérique a connu des ennuis. Le Canada n’a pas marqué à ses 16 dernières opportunités.

L’Allemagne avait vaincu le Canada en demi-finales des Jeux olympiques de Pyeongchang en février, mais seulement 10 joueurs de cette formation étaient de retour. Malgré l’addition des joueurs de la LNH Leon Draisaitl et Dennis Seidenberg, les Allemands n’ont pas été en mesure de bâtir sur leurs succès olympiques et ont terminé sixièmes du groupe B au Danemark, étant ainsi exclus de la ronde éliminatoire.

Cette victoire a confirmé la troisième place dans le groupe B au Canada. L’équipe se rendra maintenant à Copenhague, où elle visitera l’équipe classée deuxième dans le groupe A, soit la Russie.

Le Canada souhaite remporter une médaille pour une quatrième année consécutive, après l’or en 2015 et 2016, ainsi que l’argent l’an dernier.

La Finlande inflige un premier revers aux États-Unis

La Finlande a infligé une première défaite aux États-Unis au Championnat du monde de hockey avec une victoire à sens unique de 6-2.

Sebastian Aho a marqué deux buts dès le premier vingt pour propulser la Finlande. Il a complété son tour du chapeau dans un filet désert. Il a ainsi pris les devants au classement des pointeurs avec neuf buts et 17 points.

Mikko Rantanen, Marko Anttila et Kasperi Kapanen ont aussi marqué.

Patrick Kane a inscrit les États-Unis à la marque alors que la Finlande menait déjà 4-0 en troisième. Derek Ryan a marqué l’autre but.

Les Finlandais ont ainsi devancé les Américains au sommet du groupe B et feront face à la Suisse en quarts de finale, jeudi. Les Helvètes se sont assurés de leur place en ronde éliminatoire en défaisant la France 5-1 pour terminer quatrièmes du groupe A.

Gregory Hofmann, Enzo Corvi, Ramon Untersander, Kevin Fiala et Simon Moser ont inscrit les buts de la Suisse. La réplique française est venue du bâton de Guillaume Leclerc. Pour les Américains, cette défaite signifie un affrontement face à la République tchèque, troisième du groupe A, en quarts.

Les autres duels en quarts seront déterminés par les quatre autres rencontres au programme mardi.

Le Canada s’est assuré du troisième rang dans le groupe B avec une victoire de 3-0 contre l’Allemagne. Le Danemark se battra contre la Lettonie pour la dernière place donnant accès aux matches éliminatoires dans ce groupe.

La Suède et la Russie s’affronteront quant à eux pour la première place du groupe A. Le perdant affrontera le Canada en quarts.

Finalement, la Slovaquie a vaincu le Bélarus 7-4.