Aux côtés de sa compatriote Ariana Arseneault, Leylah Annie Fernandez a gagné son premier match en double à Granby mardi.

Une victoire en double pour Fernandez

Bien qu’elle ait tout gagné à Gatineau le week-end dernier, Leylah Annie Fernandez ne ressent pas de pression à sa troisième participation au Challenger de Granby. Elle a d’ailleurs réussi son entrée en scène mardi après-midi.

Dans un match de double entièrement canadien, Fernandez et sa partenaire Ariana Arseneault ont eu le dessus sur Mia Kupres et Annabelle Xu.

La pluie a interrompu la partie alors que le tandem Fernandez-Arseneault tirait de l’arrière 2-0. Elles sont ensuite revenues en force et n’ont plus regardé derrière, gagnant la première manche par la marque de 6-2 et la deuxième au compte de 6-3. 

« On s’est réveillées et on était plus agressives que nos adversaires », a souligné Leylah Annie Fernandez après le match. 

Cette victoire en double est une bonne préparation pour ses débuts en simple mercredi, estime celle qui a été couronnée dans les deux catégories au Challenger de Gatineau. 

 « Il y a toujours de la pression, parce que tout le monde veut gagner. J’aimerais bien gagner le tournoi, mais je dois prendre ça un match à la fois. Je dois me dire que la pression, c’est mon amie et que je suis capable de bien la gérer. »

Aussi sacrée championne junior à Roland-Garros le mois dernier, Fernandez en est à sa troisième présence à Granby. 

« Je suis contente d’être de retour avec ma famille et mon entraîneur. De voir les gens venir m’encourager ici, c’est spécial », a affirmé la Lavalloise de 16 ans. 

Alexis Galarneau a remporté son duel contre Hunter Reese par la marque de 6-2 et 7-6.

Galarneau avance

Pour sa part, Alexis Galarneau a remporté son match contre l’Américain Hunter Reese 6-2 et 7-6. 

« C’était un adversaire difficile à affronter et ce n’est pas un genre de joueur auquel je suis habitué. Il ne donne pas beaucoup de rythme, il fait des amortis et des coups droits coupés. C’était un peu nouveau pour moi, mais je crois m’en être bien tiré », a expliqué Galarneau, également originaire de Laval. 

Lors de son prochain match contre l’Australien Maverick Banes, l’athlète de 20 ans souhaite améliorer son pourcentage de première balle au service, qui était de 51 % mardi. 

« Ce n’était pas assez haut. Je dois améliorer aussi quelques aspects techniques au niveau de la frappe. »

Par ailleurs, notons que Carol Zhao a franchi le premier tour avec succès. L’Ontarienne a défait Quinn Gleason par la marque de 0-6, 6-3 et 6-3.  

Deux autres Canadiens étaient en vedette sur le court central en soirée. Le Britanno-Colombien Benjamin Sigouin s’est d’abord incliné 6-3, 6-7 et 6-3 contre le Japonais Hiroki Moriya, champion de l’édition 2014 à Granby. 

Le match opposant Katherine Sebov et Haruka Kaji était toujours en cours au moment de mettre sous presse. Finaliste du tournoi en 2017, Sebov venait alors de gagner le premier set 7-5.