Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gérant des Caps Patrick Scalabrini
Le gérant des Caps Patrick Scalabrini

Une «super-équipe» canadienne remplacera les Capitales, les Aigles et les Titans en 2021

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Une «super-équipe» formée de joueurs des Capitales de Québec, des Aigles de Trois-Rivières et des Titans d’Ottawa remplacera cet été les deux formations québécoises dans la Ligue Frontier de baseball indépendant.

La fermeture de la frontière canado-américaine et l’incertitude planant quant à son éventuelle réouverture ont forcé le circuit à annoncer que les Capitales, les Aigles et les Titans ne feraient pas partie de la Ligue Frontier en 2021. 

Les Capitales s’adjoindront ainsi les meilleurs éléments canadiens des Aigles et des Titans pour former une équipe qui commencera la saison aux États-Unis en tant qu’équipe itinérante avec la possibilité de jouer des matchs au Stade Canac de Québec et au Stade Quillorama de Trois-Rivières.

La «super-équipe», dont l’appellation n’a pas encore été déterminée, sera composée des joueurs des Capitales de Québec, dirigée par le gérant des Capitales Patrick Scalabrini et complétée par des joueurs canadiens provenant des alignements des Aigles et des Titans. 

Repêchage

Quant aux joueurs de l’étranger figurant dans l’alignement des Aigles et des Titans, ils feront l’objet d’un repêchage qui aura lieu jeudi après-midi, parmi les 13 autres équipes de la Ligue Frontier. Ils pourront donc jouer pour les équipes qui les repêcheront en 2021, mais les Aigles et les Titans conserveront cependant leurs droits pour les saisons subséquentes. Le lanceur américain Kevin McNorton, par exemple, reviendra ainsi dans l’alignement des Aigles la saison prochaine même s’il évolue ailleurs cette année.


« Si j’ai accepté de le faire, de passer plusieurs semaines loin de ma famille, c’est que pour moi, c’est une question de loyauté envers mon alignement et les joueurs canadiens. »
Patrick Scalabrini

L’équipe canadienne amorcera sa saison le 27 mai contre les Grizzlies de Gateway, en Illinois, et disputera la première moitié de la saison sur la route. Elle pourra jouer 28 matchs à domicile à Québec et à Trois-Rivières en cas de réouverture de la frontière.

Scalabrini aux commandes

«Si j’ai accepté de le faire, de passer plusieurs semaines loin de ma famille, c’est que pour moi, c’est une question de loyauté envers mon alignement et les joueurs canadiens. Je garde mon alignement initial et, ensuite, je compléterai mon équipe selon mes besoins avec des joueurs canadiens provenant des Aigles et des Titans. J’aurai donc les meilleurs joueurs canadiens à ma disposition pour envoyer la meilleure équipe possible sur le terrain cette année», a expliqué Scalabrini au Soleil samedi soir.

Bref, même si, par exemple, le voltigeur Jhalan Jackson est Américain et que l’arrêt-court Gift Ngoepe est Sud-Africain, ces joueurs des Capitales ne seront pas soumis au repêchage de jeudi et feront partie de l’alignement de Scalabrini cet été. 

«Nous tentons de retirer le meilleur de la situation dans laquelle nous sommes. Nous considérons que le scénario que nous présenterons au courant des prochains jours pourrait tirer un maximum des circonstances actuelles. Notre gouvernement, notre ville et les autres équipes ont tous été des partenaires majeurs et nous sommes choyés de l’appui que nous avons reçu. Nous dévoilerons prochainement une suite attrayante pour notre plan», a déclaré Michel Laplante, président des Capitales, dans un communiqué de presse. 

René Martin, président des Aigles, abondait dans le même sens. «Il n’y a pas de solution parfaite, mais l’éventualité de présenter des matchs à Trois-Rivières cette année tout en préparant notre saison 2022 est le meilleur scénario pour nous», a-t-il ajouté, indiquant qu’il s’agissait d’une situation complètement hors de son contrôle.

Pour Regan Katz, vice-président des Titans, il s’agit d’un report d’un an alors que l’équipe devait joindre les rangs de la Ligue Frontier cette année. «Il ne s’agit pas d’une décision facile, mais nous croyons qu’il s’agit de la plus juste. Nous remercions tout notre personnel, les joueurs et les entraîneurs pour leur engagement envers les Titans d’Ottawa. Nous remercions également nos partisans ainsi que nos partenaires corporatifs. Nous souhaitons à l’équipe de la province de Québec la meilleure des chances en 2021 et les Titans dévoueront désormais leurs ressources à préparer la saison 2022 et à surmonter les défis de la pandémie», a-t-il conclu.