Les Ambassadeurs de Gatineau ont remporté la Coupe Dodge suite à un éclatant gain de 7-1 face à Lotbinière.

Une équipe gatinoise numéro un au Québec

Quand Robin Villeneuve a enfilé ses patins avant le match de la médaille d’or des Ambassadeurs de Gatineau dans la catégorie bantam AA dimanche après-midi, il voulait s’assurer de n’avoir aucun regret.

Finaliste à deux reprises à la Coupe Dodge quand il était pee-wee AA et pee-wee AAA, il avait vu le championnat provincial lui glisser entre les doigts dans le match ultime.

Dimanche, dans un Sportium de Val-des-Monts bien rempli, sa troisième finale de la Coupe Dodge avait une signification particulière.

Athlète multisport, il s’agissait fort probablement du dernier match de hockey organisé de sa jeune carrière avant de se concentrer uniquement au baseball où il fera partie des Tyrans de Gatineau midget AAA cette saison même s’il est encore d’âge bantam.

Le Gatinois n’a rien laissé au hasard. Après six minutes du match le plus important de sa vie, il avait déjà enfilé un tour du chapeau. Après une période, il totalisait déjà cinq points.

Si c’était bel est bien son dernier match de hockey, il l’a terminé en beauté. Élu joueur du match, il a grandement aidé à l’éclatante victoire de 7-1 des Ambassadeurs contre le Husky de Lotbinière dans le match de la médaille d’or.

« Je ne suis pas encore sûr, mais je pense bien que c’est la dernière partie de ma carrière de hockey. Finir en gagnant la Coupe Dodge avec mes chums, c’est pas mal spécial. Je me suis donné à 100 %. Après six minutes, j’avais déjà trois buts. Ça rentrait de partout. C’est comme si ça devait arriver », a dit le meilleur compteur du tournoi avec 12 points en cinq matches.

Robin Villeneuve a été électrisant dans le match de la médaille d’or bantam AA à la Coupe Dodge dimanche. Il a inscrit un tour du chapeau et ajouté deux mentions d’aide dans la première période d’une victoire de 7-1 des Ambassadeurs de Gatineau sur le Husky de Lotbinière.

Au baseball, il est lanceur gaucher au talent exceptionnel. Il ne pouvait plus jongler avec les horaires de hockey et de baseball simultanément. C’est la raison pour laquelle il n’était pas avec l’équipe bantam AAA de Gatineau cette saison.

« Les horaires des deux sports ne me permettent pas de les pratiquer en même temps. Je devais faire un choix. Je suis dans le sport-études baseball et je vais jouer pour les Tyrans cette saison. »

Cette victoire vient aussi mettre un baume sur un mauvais souvenir d’il y a deux ans quand son équipe pee-wee AAA avait échappé une avance de 4-1 en troisième période pour s’incliner en prolongation dans la finale de la Coupe Dodge.

« C’est sûr que j’ai pensé à ce match quand on a pris une bonne avance. J’avais vécu cette déception avec mon coéquipier Francis Tremblay. Cette année-là, notre équipe était devenue trop confortable avec notre avance. Dans la chambre, après la deuxième période, Francis et moi avons raconté notre expérience aux autres. Aujourd’hui, nous n’avons pas lâché. »

Champions parmi les champions des autres régions du Québec, les Ambassadeurs ont connu un parcours sans faute cette semaine avec des victoires de 4-2 contre les Cobras de Terrebonne, 5-3 contre les Grands Ducs du Richelieu, 4-2 contre le National Ouest de Montréal et 7-3 contre les Sénateurs de Laval avant de conclure avec un triomphe convaincant en finale.

L’entraîneur-chef Mario Pacheco était ému aux larmes en serrant ses joueurs dans ses bras après le match.

« Ça fait une vingtaine d’années que je cours après cette coupe. C’est notre coupe Stanley et nous l’avons. Ç’a été dur. Nous avons travaillé fort. Nous avons mis de l’énergie. Nous avons vécu des déceptions en perdant trois finales sur quatre dans nos tournois cette année, mais nous avons appris de cela et nous venons de gagner le match le plus important de l’année », a-t-il lancé.

L’équipe de Pacheco s’est améliorée toute la saison. Elle avait pris le deuxième rang en Outaouais avant de gagner le championnat des séries.

« Notre but, c’était la Coupe Dodge. Les gars y ont cru jusqu’à la fin. C’est une victoire d’équipe. Les 17 joueurs ont contribué à ce championnat. C’est ça qui est important. »

MÉDAILLES DE BRONZE POUR MANIWAKI ET PAPINEAU

Pendant cinq jours, Maniwaki a vécu au rythme de son équipe pee-wee BB au tournoi de la Coupe Dodge.

La jeune équipe avait commencé sa saison au niveau pee-wee A avant d’être promu au niveau supérieur après quelques victoires trop faciles. Elle a gravi tous les échelons du hockey compétitif québécois cette année pour finir au pied du podium dimanche après une défaite crève-cœur pendant la prolongation de la demi-finale de la Coupe Dodge.

Ces jeunes hockeyeurs de 11 à 13 ans ont conquis le cœur des partisans au centre Gino-Odjick. 

Ils ont été entre 500 et 800 à assister à chacune de leurs quatre victoires avant leur défaite de 4-3 en demi-finale contre les Sieurs de Matane.

« Nous avons manqué de marchandises et nous avons même manqué de bières deux fois pendant le week-end », a avancé le président de l’Association du hockey mineur de Maniwaki.

Avant la finale, les Mustangs avaient terrorisé leurs adversaires avec des gains de 10-3 contre les Éclairs de Monteuil, 8-3 sur les Lions de St-Jérôme, 8-5 sur les Blackhawks de Montréal et 7-5 sur les Coyotes de Louiseville.

« Je ne pense pas que les jeunes réalisent l’ampleur de leurs exploits cette semaine, a dit leur entraîneur Jimmy Robidoux. Ils avaient la tête basse après notre défaite. Ils voulaient montrer qu’ils étaient les meilleurs au Québec, mais notre dernier match aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. Nous avons vécu une semaine incroyable. Les partisans étaient très bruyants. Ça criait beaucoup quand nous comptions des buts ou quand notre gardienne effectuait un gros arrêt. »

Les Voisins en bronze

Des 20 équipes outaouaises qui ont pris part au championnat du Québec, seulement trois ont remporté des médailles.

Les Mustangs peuvent se targuer d’en faire partie. Même chose pour les Voisins de Papineau pee-wee AA qui ont gagné trois matches avant de s’incliner en demi-finale contre les Aigles de St-Jean-sur-Richelieu, l’équipe numéro un au Québec avant la tenue de la Coupe Dodge.

Les Voisins avaient même réussi à vaincre les Aigles 3-1 en ouverture de tournoi grâce aux prouesses du gardien Joshua Hawkins.

Ils avaient enchaîné avec des victoires de 7-6 contre le National Est de Montréal et de 7-3 contre le National de Rosemère avant de rencontrer les Aigles à nouveau.

Les Mustangs, les Voisins et les Ambassadeurs de Gatineau bantam AA avaient été les seuls clubs de l’Outaouais à survivre aux quarts de finale parmi les 12 clubs qualifiés pour cette étape.

Les Ambassadeurs de Gatineau atome AA, les Aigles de Gatineau atome  BB, l’Intrépide de Gatineau pee-wee AAA et bantam AAA, les Mariniers d’Aylmer pee-wee AA, les Olympiques de Hull bantam BB, les Loups des Collines et les Voisins de Papineau midget AA ainsi que les Vikings de Papineau junior AA ont tous vu leurs parcours se terminer en quarts de finale.

Ils ont donc terminé leurs saisons dans le top-8 des équipes québécoises.