Le Hull-Volant trône toujours au sommet de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) avec les Orioles de Montréal.

Un record pour le Hull-Volant

En marquant deux points à son dernier tour au bâton dimanche soir, le Hull-Volant de Gatineau a non seulement vaincu le Royal de Repentigny 6-5, mais il a étiré sa séquence de victoires à 10 en plus de pulvériser un record d’équipe avec un 21e gain.

L’ancienne marque de 20 victoires avait été réalisée en 2013 dans une saison de 50 matches. Les protégés de Mathieu Joly n’ont mis que 30 matches pour surpasser cette marque cette année. Le «HV» trône toujours au sommet de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) avec les Orioles de Montréal alors que les deux clubs présentent des fiches identiques de 21-9. Il reste encore 12 matches à la saison régulière pour améliorer ce record.

Étrangement, le record n’a ébranlé personne chez le Hull-Volant dimanche soir.

«Nous n’en avons même pas parlé tellement ce record était dans la poche. Les gars sont trop concentrés à poursuivre leur séquence victorieuse», a lancé Mathieu Joly.

Quand une équipe est en confiance, elle devient difficile à arrêter. «Nous avons vraiment l’impression que nous pouvons gagner chaque match. Dans le deuxième match du programme double contre Repentigny dimanche, nous étions dans l’eau chaude en dernière manche. Notre voltigeur de centre Alexandre Sabourin est allé chercher une balle dans la clôture pour effectuer un tir des ligues majeures au deuxième but directement dans les mains de Rémi Patry pour effectuer le retrait. La manche venait de finir. Ç’a enflammé nos joueurs au banc. Nous étions en arrière 5-4, mais nous étions gonflés à bloc. Tout le monde croyait à notre remontée.»

En fin de septième manche, le «HV» a répondu avec deux points pour permettre à leur lanceur Manuel Laflamme d’inscrire sa septième victoire en autant de décisions cette saison, et ce, même s’il a accordé cinq points pour une rare fois. Sa moyenne de point mérité demeure toutefois excellente à 1,69. Zakary Gignac avait signé la neuvième victoire consécutive des Gatinois dans le premier match du programme double contre le Royal.

Cette première saison victorieuse du «HV» est en train de faire des petits. Pierre-Olivier Avoine est venu donner un coup de main pendant la séquence de victoires même s’il évolue avec un club itinérant d’Ottawa. Il a blanchi l’adversaire pendant 5,2 manches au monticule. Le club a également mis sous contrat un lanceur gaucher montréalais. Matthew Bruce a lancé deux bonnes manches dimanche. Il n’a donné qu’un point.