Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Gatinoise Katia Laroche était l'une des 10 personnalités sportives de la province qui ont accepté des prix Inspiration 2020 lors du 48e Gala Sports Québec.
La Gatinoise Katia Laroche était l'une des 10 personnalités sportives de la province qui ont accepté des prix Inspiration 2020 lors du 48e Gala Sports Québec.

Un prix Inspiration de Sports Québec pour la Gatinoise Katia Laroche

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Parce qu’elle a inspiré plusieurs petits bouts de choux à s’initier à l’activité physique pendant la pandémie, Katia Laroche a été honorée par Sports Québec jeudi au même titre que le joueur de football et médecin des Chiefs de Kansas City Laurent Duvernay-Tardif, entre autres.

La Gatinoise du club UNIGYM était une des 10 personnalités sportives de la province qui ont accepté des prix Inspiration 2020 lors du 48e Gala Sports Québec, diffusé par le réseau RDS2. L’honneur rendu par l’organisme provincial visait à souligner le travail de personnes qui ont réussi à se démarquer au cours de cette dernière année pas comme les autres, par leurs actions et initiatives. En même temps, les athlètes paralympiques Cindy Ouellet et Benoît Huot ont été nommés athlète de la décennie pour leurs contributions qui vont bien au-delà des performances sportives.

Dans le cas de Laroche, qui est entraîneuse et responsable du secteur récréatif d’UNIGYM Gatineau, son initiative a permis la mise en ligne de séances d’entraînement pour les enfants de deux à sept ans, d’abord par l’entremise de FaceBook Live, puis de capsules qui ont été retransmises sur les réseaux sociaux non seulement à Gatineau, mais à travers le Québec. Au point où Gymnastique Québec lui a jumelé une firme de production vidéo pour produire des capsules de façon plus professionnelle.

«C’est certain que ça fait chaud au coeur parce qu’UNIGYM et Sports Québec ont reconnu le travail que j’ai fait pendant la pandémie, tous les efforts que j’ai mis pour faire bouger les jeunes et aider aussi les parents. On peut dire qu’on a tous aidé à notre manière la population pendant la pandémie. Moi, c’était plus pour les tout-petits, les faire bouger pendant que les parents faisaient du télé-travail, alors que pour d’autres (comme Duvernay-Tardif), c’était pour les soins infirmiers... Je suis vraiment honorée», a-t-elle confié jeudi.

Une quarantaine de capsules ont été produites en tout et partout, permettant à plusieurs jeunes enfants de s’initier à la gymnastique dans le confort de leur foyer, alors que les gymnases pour les cours «normaux» étaient fermée pour les raisons que l’on sait. Elle lance à la blague que le concept était un peu «Annie Brocoli 2.0», et il s’est avéré fort populaire, avec environ 1000 visionnements par semaine sur les différentes plate-formes (YouTube, FaceBook, etc.), à raison de deux par semaine. Mais plus d’enfants que ça ont été rejoints alors que des garderies et des maternelles ont profité d’un abonnement aux capsules.

«Le défi personnel que je m’étais donné, c’était d’avoir un thème différent pour chaque capsule. Ce n’était pas toujours évident de faire ça alors que je filmais devant une caméra et un écran blanc, mais j’y suis arrivée», mentionne Laroche, qui a obtenu le titre d’entraîneur «coup de coeur» de Gymnastique Québec en 2020.

La jeune femme de 21 ans, qui a commencé à suivre les formations d’entraîneurs de gymnastique dès l’âge de 13 ans, devrait bientôt mettre toute cette expérience avec les jeunes à profit puisqu’elle entend devenir enseignante au niveau de la petite enfance une fois qu’elle aura terminé son baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire à l’Université du Québec en Outaouais.

Les huit autres récipiendaires des prix Inspiration de Sport Québec ont été Julien Camus (escrime), Mathieu Chamberland (soccer), Shawn De Lierre (squash), Véronique Desrochers (bénévole en basket-ball en fauteuil roulant), Marine Gailhard (Parasports Québec), Nicolas Legault (cyclisme), Marie-Ève Ouellet (soccer) et Katerine Savard (natation).