Le boxeur gatinois Danyk Croteau disputeras un huitième combat professionnel le mois prochain.

Un premier adversaire québécois pour Croteau

La motivation ne fait pas défaut ces jours-ci chez Danyk Croteau.

Le boxeur de Gatineau va remonter dans le ring le mois prochain à Montréal pour son huitième combat chez les pros. «Mon troisième depuis novembre dernier. Je ne me suis jamais battu aussi souvent en si peu de temps depuis mes débuts», a-t-il souligné.

À sa dernière sortie, Croteau (5-2, 3 KO) avait gagné contre Carlos Zavala, qui avait été disqualifié à huit secondes de la fin du troisième round. Ce dernier l’avait frappé trois fois après les bris de l’arbitre.

L’autre truc qui rend le pugiliste de l’Outaouais si heureux?

«Ça sera enfin mon premier combat contre un adversaire québécois», s’est réjoui le poids super-moyen âgé de 29 ans, qui a affronté jusqu’ici quatre Mexicains, deux Ontariens et un Américain.

Croteau se retrouvera devant Jan Michael Poulin, de Mascouche, qui montre une fiche de 6-1-2, 1 KO. Ça se déroulera au centre Pierre-Charbonneau le 20 septembre.

Ce sera la demi-finale du gala organisé conjointement par GYM et New Era Fighting & Promotions. La finale opposera Francis Lafrenière et Francesco Cotroni.

On verra aussi un combat de démonstration entre l’ancien homme fort Hugo Girard et l’ancienne vedette de l’UFC, Patrick Côté.

Boxer parmi les têtes d’affiche d’une soirée ne rendra pas Dany Croteau nerveux. «Quand je ferai une finale, ça sera quelque chose», a-t-il dit à ce sujet.

Ça ne l’effraie pas non plus de se mesurer à un gaucher. Il en a déjà affronté un, il y a neuf mois, défaisant Rafael Ortiz au Casino de Montréal.

«J’étais alors plus ou moins prêt pour l’affronter. J’avais su trois jours avant que ce serait mon adversaire, que c’était un gaucher.»

Cette fois-ci, Croteau dispose d’un meilleur temps de préparation. Ça fait déjà six semaines qu’il s’entraîne pour contrer et attaquer Poulin.

«Je travaille pas mal contre les gauchers depuis un mois. Je pratique mes réflexes, à faire attention à sa main gauche. Ça de l’air qu’il (Jan Michael) cogne dur.»

Âgé de 36 ans, Poulin est un ancien marqueur au hockey junior BB qui a commencé à boxer au début de la trentaine, devenant champion canadien amateur. Il a disputé son premier combat chez les pros en 2014.