Lance Stroll a complété le top-5 pour Williams, à 2,12 secondes de Leclerc.

Un pilote de Formule 2, le plus rapide aux essais libres à Budapest

Le meneur au championnat de Formule 2, Charles Leclerc, a signé le meilleur temps à bord de sa Ferrari sur le Hungaroring, mardi, à l'occasion de la première de deux journées d'essais de Formule 1 cette semaine.
Sous un soleil de plomb, alors que le thermomètre affichait 35 degrés Celsius, Leclerc a signé un chrono d'une minute et 17,834 secondes. Il a ainsi soufflé le premier rang au pilote McLaren Stoffel Vandoorne, à 0,088 seconde derrière.
Le pilote Mercedes Valtteri Bottas a réussi le troisième temps, alors qu'il effectuait un total de 155 tours afin de fournir de l'information au manufacturier de pneus Pirelli. L'espoir de Mercedes George Russell a testé le programme de l'équipe allemande. À l'instar de Bottas, le pilote de GP3 a beaucoup roulé, en route vers le quatrième temps.
«Aujourd'hui, c'était incroyable; j'attendais ce moment avec beaucoup d'impatience, a dit Russell. C'est le rêve de tous les jeunes pilotes de conduire une voiture de Formule 1. Dès que je me suis retrouvé en piste, j'ai tout de suite compris comment fonctionnaient l'adhérence des pneus et les appuis aérodynamiques.
«Je suis très content de mes performances, a-t-il ajouté. Pour ma première expérience dans la voiture, j'ai pu effectuer 119 tours et je n'étais pas trop loin de Valtteri - je suis très fier de ça.»
Lance Stroll a complété le top-5 pour Williams, à 2,12 secondes de Leclerc. Le Québécois a effectué le deuxième plus grand nombre de tours, avec 137.
«Nous avons essayé de nouvelles choses et c'était bien de passer du temps dans la voiture. Il faisait très chaud, et c'était exigeant physiquement, donc ç'a été un bon exercice, a noté Stroll. Nous allons voir si ce que nous avons testé ici aujourd'hui fonctionnera à Spa (lors du Grand Prix de Belgique), mais il nous faudra passer plus de temps en piste pour savoir si les nouvelles pièces fonctionnent. Spa devrait certainement convenir à notre voiture à cause de ses longues lignes droites.»
Williams a connu un week-end désastreux en Hongrie. Stroll n'a pu faire mieux qu'une 14e place, alors que son coéquipier, Paul di Resta - appelé en renfort à cause des problèmes de santé de Felipe Massa - n'a pu compléter la course.
Le pilote essayeur de Force India Nikita Mazepin a suivi en sixième place, devant le pilote essayeur torontois de Renault, Nicholas Latifi, septième.
«C'est une expérience formidable de conduire une voiture de Formule 1 2017, même lorsque les températures sont aussi chaudes qu'elles l'étaient aujourd'hui, a dit Latifi. Après avoir fait le test Pirelli à Barcelone, j'avais vraiment hâte de repartir. La voiture s'est bien comportée et j'espère que j'ai donné à l'équipe toutes les informations requises. (...) Dans l'ensemble, ç'a été une journée positive.»
Les essais se poursuivront mercredi, tandis que l'ex-pilote de F1, Robert Kubica, effectuera ses premiers tours en piste à bord de la voiture Renault.