Jim Watson, Cyril Leeder, président des Sénateurs d'Ottawa, Bruce Firestone, membre fondateur des Sénateurs et Gus Takkale, l'homme d'affaires qui compte faire décoller le basket-ball professionnel à Ottawa.

Un Hullois derrière l'arrivée des pros

Un ancien étudiant-athlète d'une école secondaire D'Arcy-McGee, dans le secteur Hull, se trouve derrière l'arrivée du basket-ball professionnel dans la capitale nationale.
Gus Takkale multipliait les poignées de main et les entrevues, hier, après avoir confirmé la venue d'une franchise de la Ligue nationale de basket-ball du Canada (LNB) à Ottawa en vue de l'automne 2013. Le président de Bytown Sports & Entertainment était flanqué en conférence de presse de l'autre co-propriétaire de la concession, Sunny Gill.
«C'est un sport captivant et spectaculaire, a dit Takkale, qui a étudié à D'Arcy-McGee à la fin des années 1980 en plus de jouer pour l'équipe de l'école.
«J'ai habité pendant un bout de temps à Dubaï. Et pour vous démontrer à quel point je suis passionné de basket-ball, j'ai déjà pris un vol de 16heures vers Los Angeles uniquement pour aller voir les Lakers de la NBA et ensuite revenir immédiatement après le match», a-t-il poursuivi, lui qui réside maintenant à Orléans.
Le père de famille âgé de 38 ans a déjà siégé à la haute direction du géant du logiciel SAP et du conglomérat HILTI, un fabricant d'outils de construction. Il est devenu par la suite auteur, conférencier et motivateur.
LeDroit a appris que huit à 10 hommes d'affaires ont cogné tour à tour à la porte de la LNB, un circuit vieux de deux ans, afin de doter Ottawa d'une concession. «Mais Gus est celui qui nous a paru le plus solide, le plus passionné et qui était bien appuyé par la ville», a fait remarquer un des co-fondateurs du circuit, Ian McCarthy.
Plus de détails dans LeDroit du 22 novembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca