La saison de la nouvelle Ligue de baseball de la Vallée-de-l’Outaouais s’est mise en branle dimanche sur les trois terrains du parc Sanscartier. En raison des nouvelles mesures sanitaires, Ela Day-Bédard, lanceuse des Tyrans Blancs de Gatineau, a l’arbitre derrière elle pour appeler les balles et les prises. Habituellement, il est derrière le marbre.
La saison de la nouvelle Ligue de baseball de la Vallée-de-l’Outaouais s’est mise en branle dimanche sur les trois terrains du parc Sanscartier. En raison des nouvelles mesures sanitaires, Ela Day-Bédard, lanceuse des Tyrans Blancs de Gatineau, a l’arbitre derrière elle pour appeler les balles et les prises. Habituellement, il est derrière le marbre.

Un départ pour le baseball compétitif en Outaouais

La pandémie causée par le virus de la Covid-19 a sonné le glas de plusieurs sports sur la planète, mais le baseball compétitif a quand même pu reprendre ses activités ce week-end en Outaouais.

Dimanche, la nouvelle Ligue de baseball de la Vallée-de-l’Outaouais (LBVO) a lancé ses activités avec des matches toute la journée sur les trois terrains du parc Sanscartier de Gatineau.

En tout, ce sont 12 équipes compétitives qui participent à une saison écourtée. Elle va prendre fin le 30 août avec des séries éliminatoires qui se termineront le 6 septembre.

Les joueurs ont été regroupés dans quatre catégories différentes: la catégorie ouverte (open) pour les plus vieux, les moins de 17 ans, les moins de 13 ans et les moins de 11 ans. Chaque catégorie est composée de trois équipes locales. En temps de Covid-19, il n’y aura donc pas de voyages à l’extérieur de la région.

«Nous nous sommes virés sur une pièce de 10 cents pour trouver des solutions afin de pouvoir assurer à nos jeunes et moins jeunes de jouer au baseball cet été. Ce sont des mesures temporaires pour la saison 2020», a signalé Stéphane Pétronzio, un des organisateurs de la nouvelle LVBO, une ligue fédérée qui évolue sous l’Association de baseball élite de l’Outaouais.


« Il y a plusieurs personnes à travers divers comités qui ont travaillé avec acharnement pour sauver la saison de baseball. Ils ont fait preuve de créativité. Ils ont été proactifs. Le baseball est de retour, aussi vivant que jamais, mais il sera joué d’une différente façon en 2020. »
Stéphane Pétronzio

La catégorie ouverte alignera quelques joueurs vedettes tels que Philippe Craig-St-Louis, qui a déjà disputé une saison complète avec les Capitales de Québec, et Manuel Laflamme, un des meilleurs lanceurs de l’histoire de l’équipe gatinoise dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. Rémi Patry et Anthony Kingsbury, qui évoluent dans le réseau collégial de la NCAA aux États-Unis, joueront aussi dans cette ligue. Cette catégorie va aussi attirer quelques-uns des meilleurs jeunes talents de la région outaouaise.

«William Brossard, Tommy Caya et Xavier Beauchamp jouent sur leurs 15 ans cette année, mais ils joueront quand même dans l’open. Ils seront les plus jeunes joueurs de la ligue», signale Pétronzio.

Sébastien Boucher, ancien gérant des Champions d’Ottawa, va diriger les Tyrans, l’une des trois équipes de la catégorie ouverte. Alexandre Goyette sera l’entraîneur-chef de l’équipe de Marc Sports, une équipe normalement inscrite en première division de la National Capital Baseball League à Ottawa..

Toujours dans la catégorie ouverte, Stéphane Bazinet dirigera les Sox de Gatineau. Il y a aura des programmes doubles le dimanche. Les autres matches seront disputés les mercredis. Le calendrier va comporter 16 matches.

«Il y aura du baseball de bon calibre qui va se jouer dans cette catégorie. Nos sept joueurs de l’ABC seront affectés aux Tyrans et aux Sox quand ils seront disponibles», avance Pétronzio.

Les meilleurs joueurs d’âge bantam et midget seront regroupés dans la catégorie U17. Les matches se tiendront à des jours fixes trois fois par semaine. Les clubs évolueront sous le nom des Tyrans Rouges, Blancs et Noirs. «Nos quatre filles d’Équipe Québec, Ela Day-Bédard, Ayla Chabassol, Chelsea Morgan et Mélodie Ouimet vont jouer dans cette catégorie cette année», signale Pétronzio.

Les équipes régionales U13 et U11 seront sous la responsabilité de l’Association de baseball de l’Outaouais. Ces équipes disputeront un calendrier de 18 matches avant les séries. Il y a 60 inscriptions dans chacune de ces catégories.

«Il y a plusieurs personnes à travers divers comités qui ont travaillé avec acharnement pour sauver la saison de baseball. Ils ont fait preuve de créativité. Ils ont été proactifs. Le baseball est de retour, aussi vivant que jamais, mais il sera joué d’une différente façon en 2020. Toutes les mesures sanitaires devront aussi être respectées. Nous ne pouvons pas avoir plus de 50 personnes dans les gradins non plus, mais les gens peuvent circuler à l’extérieur du terrain», a ajouté Pétronzio.