Alexis Guimond a remporté la médaille d’argent à sa première course majeure de l’hiver.

Un départ en argent pour Guimond

Alexis Guimond a repris là où il avait laissé aux Jeux paralympiques en mars à PyeongChang.

Le skieur para-alpin de Hull a remporté la médaille d’argent à sa première course majeure de l’hiver, jeudi, à Saint-Moritz, en Suisse. Il s’agissait d’un slalom géant de la Coupe d’Europe.

« Tous les concurrents du circuit de la Coupe du monde étaient sur place. C’était une grosse compétition », a souligné l’athlète âgé de 19 ans.

« C’est un bon début de saison pour moi de me retrouver tout de suite sur le podium, surtout que lors des deux dernières années, ça commençait toujours mal. J’avais pris l’habitude de ne pas finir mes courses avant le temps des Fêtes. »

Guimond s’est vu décerner en octobre le prix sportif paralympique canadien pour les meilleurs débuts aux Jeux paralympiques par un athlète masculin. Tout ça en raison de sa médaille de bronze en slalom géant en Corée du Sud et ses deux quatrièmes places en descente et super-G.

« C’était bien que mes efforts soient reconnus de la sorte. Je me considère chanceux d’être appuyé de la sorte. »

Ce n’est que le début d’une carrière qui s’annonce fructueuse pour lui.

Guimond a affiché ses couleurs en vue de la nouvelle saison. Il ne veut pas se contenter de récolter des médailles en Coupe du monde.

« Mon résultat aujourd’hui me confirme que l’or en slalom géant aux championnats du monde, c’est possible », a-t-il lancé au bout du fil.

Les Mondiaux sont prévus à la fin janvier en Italie et en Slovénie.

En fait, Guimond ne veut pas gagner seulement une course là-bas.

« Les titres en super-G et en descente, ce sont aussi très possibles pour moi », a-t-il ajouté.

Ambitieux, non ?

« Je suis all in », a martelé Alexis Guimond en utilisant une expression de poker.

Ce dernier devait participer à la première étape de la Coupe du monde la semaine prochaine à Sella Nevea, en Italie. Mais les organisateurs ont annoncé dans les dernières heures que les courses étaient annulées, faute de neige.

Tout le contraire de St-Moritz où il a beaucoup neigé dans les derniers jours.

« Mais le parcours était quand même raboteux aujourd’hui. Les conditions de course étaient difficiles. J’ai perdu le contrôle plusieurs fois, mais j’ai réussi à chaque occasion de me maintenir en piste et finir la course. »

Ce sera retour au pays la semaine prochaine. Sa prochaine course aura lieu les 16 et 17 janvier à Zagreb, en Croatie.