Marie-Ève Dicaire (droite)

Un automne chargé pour GYM

MONTRÉAL — Groupe Yvon Michel verra pas moins de trois de ses boxeurs livrer des championnats du monde cet automne.

C’est ce qu’a confirmé Yvon Michel, président de GYM, lors du lancement la Série de Boxe Chrono Aviation-Casino de Montréal, mardi.

Ainsi, en plus d’Adonis Stevenson et d’Artur Beterbiev, Marie-Ève Dicaire obtiendra la chance de mettre la main sur la ceinture de l’International Boxing Federation (IBF) des super-mi-moyennes détenue par l’Uruguayenne Chris Namus.

Après avoir annoncé la veille que Dicaire (13-0, 0 K.-O.) avait été établie aspirante obligatoire par l’IBF, Michel a confirmé que Namus (24-4, 8 K.-O.) a accepté le défi que lui a lancé la Québécoise.

Michel souhaite insérer ce combat en demi-finale du gala qui mettra en vedette Stevenson (29-1-1, 24 K.-O.) et Oleksandr Gvozdyk (15-0, 12 K.-O.), le 1er décembre, au Centre Vidéotron de Québec.

« Si nous allons à l’appel d’offres, ils sont avantagés, car les bourses seront divisées 75-25 en faveur de la championne. Mais j’ai un gros avantage : avec Showtime (qui présente la gala à la télé à la carte), j’ai plus de ressources, a souligné Michel. [...] J’ai reçu une offre de leur part, mais je leur ai fait une contre-offre. J’ai regardé ce que la championne a touché à ses trois derniers combats et c’est à peu près le montant que je lui ai offert pour venir ici. »

« J’aimerais beaucoup que ce combat ait lieu au Québec, a pour sa part déclaré Dicaire. Ce serait une belle façon pour moi de remercier tous ceux qui m’ont appuyé depuis le début de ma carrière. Par contre, je me suis souvent battue à l’étranger chez les amateures et ça ne me dérangerait pas de devoir aller me battre chez elle. »

Namus, qui n’a pas subi la défaite depuis qu’elle s’est inclinée devant la championne du monde Cecilia Braekhus, en février 2016, tentera face à Dicaire une deuxième défense du titre conquis par décision unanime face à l’Argentine Yamila Esther Reynoso, en août 2017.

Stevenson tentera quant à lui une 10e défense de titre des mi-moyens du World Boxing Council (WBC), mais surtout de faire oublier sa performance en demi-teinte face à Badou Jack, en mai dernier, combat qui s’est soldé par un nul majoritaire.

L’autre combat de championnat du monde impliquant un boxeur de GYM sera disputé le 6 octobre, à Chicago, alors que Beterbiev (12-0, 12 K.-O.) fera face à Callum Johnson (17-0, 12 K.-O.) pour sa première défense de titre des mi-moyens de l’IBF.