L’entraîneur-chef des Senators de Belleville, Troy Mann
L’entraîneur-chef des Senators de Belleville, Troy Mann

Troy Mann a remis ses évaluations [PHOTOS]

Présumant que ses petits Senators ne pourront finir leur saison, et ayant beaucoup de temps à sa disposition, Troy Mann a déjà soumis ses rapports sur ses joueurs à ses patrons, le DG Pierre Dorion et son adjoint Peter MacTavish.

Ayant toujours des opinions bien tranchées, Le Droit a demandé à l’entraîneur-chef des Senators de Belleville d’offrir son évaluation de certains des meilleurs espoirs de l’organisation.

L’attaquant Drake Batherson (44 parties, 16 buts, 38 passes, 54 points)

«Il n’a pas eu un gros camp d’entraînement, et quand il est redescendu, il a mis en application ce que D.J. [Smith] lui avait demandé et il est devenu un joueur plus complet.»

Drake Batherson

« Il n’a plus grand-chose à prouver à ce niveau-ci, il est dominant au niveau des habiletés et du sens du jeu», estime Mann.

Le centre Josh Norris (56 PJ, 31-30-61)

«Tu t’attends à beaucoup d’un choix de première ronde. Mais quand tu sais qu’il a raté la moitié de la saison précédente (opération à une épaule), tu penses que ça va lui prendre un bout de temps à s’adapter.»

Josh Norris

« Je pense qu’il n’a pas obtenu de point à nos cinq premiers matches, puis il s’est mis en marche et a été non seulement le meilleur compteur parmi les recrues de la ligue, mais aussi un des meilleurs tout court [4e].»

L’attaquant Alex Formenton (61 PJ, 27-26-53)

«À sa première saison, on pensait qu’il serait bon pour écouler les punitions et compter une quinzaine de buts. Avec son coup de patin bien au-dessus de la moyenne, il nous en a donné bien plus que ça.»

Alex Formenton

«Grosse progression de son jeu offensif.»

Le défenseur Erik Brännström (27 PJ, 3-20-23)

«Sa saison a été presque le miroir de la précédente. L’an passé, il était arrivé avec nous après l’échange [contre Mark Stone] et ça lui a pris du temps à s’adapter, mais ensuite il s’était mis à bien jouer avant d’être blessé en fin d’année (pouce fracturé). Cette saison il est revenu vers les Fêtes et il s’est mis à bien jouer après une certaine adaptation.»

Erik Brännström

«Son jeu défensif était bien meilleur. Puis il s’est encore blessé, à un poignet cette fois. Ce petit défenseur est pas mal tough, il a joué longtemps avec la blessure.»

L’attaquant Vitaly Abramov (51 PJ, 18-23-41)

«Quand il nous est arrivé de Cleveland l’an passé, on s’était fait dire que son jeu défensif laissait à désirer et c’était vrai. Il l’a beaucoup amélioré cette saison, son différentiel de plus-18 en fait foi.»

Vitaly Abramov

«Offensivement, il a été un catalyseur, sauf à la fin quand il a connu une léthargie.»

Le défenseur québécois Jonathan Aspirot (44 PJ, 2-4-6)

«Il est la plus grosse surprise de l’équipe. On pensait qu’il ferait la navette entre Brampton [Ligue East Coast] et Belleville au début de l’année, mais après le camp d’entraînement, on s’est dit qu’il fallait le garder. Rendu aux Fêtes, il était rendu difficile de le retrancher de l’alignement.»

Jonathan Aspirot

«Il a tout un ‘moteur’ comme coup de patin. C’est une belle histoire, un gars jamais repêché qui est maintenant sur le radar comme espoir. Il a bien mérité le contrat qu’il a obtenu récemment.»

Le centre québécois Jean-Christophe Beaudin (13 PJ, 4-2-6)

«Il a obtenu des matches dans la LNH cette saison [22, obtenant une passe à Ottawa] parce qu’il est un joueur fiable qui connaît son rôle. Il remplissait le même avec nous.»

Jean-Christophe Beaudin

«Dommage qu’il n’ait joué que 13 matches avec nous. Quand il n’était pas dans la LNH, il a eu la malchance d’être blessé.»

Le défenseur Hubert Labrie (50 PJ, 0-9-9)

«Une des meilleures personnes que j’ai dirigées. Un grand leader, avec qui tu peux gagner car il bloque plus de tirs que n’importe qui.»

Hubert Labrie

«Dommage que la pause lui ait coûté la chance de jouer un ou deux matches dans la LNH, c’était planifié alors qu’il avait signé un contrat de la LNH.»

Le défenseur Maxime Lajoie (48 PJ, 4-13-17)

«Il veut apprendre, est calme avec la rondelle et il s’occupe des détails avec son bâton. Il doit gagner de la force pour gagner plus de batailles. Pas certain que son coup de patin soit revenu à son niveau d’avant son opération [hernie à la fin de la saison 2018-2019].»

Maxime Lajoie

«Vu qu’il n’est pas un gros bonhomme, il devra devenir plus rapide et explosif.»

Le gardien Joey Daccord (24 PJ, 15-6-2, 2,61, ,915)

«Il a commencé la saison dans la ligue East Coast, mais quand il s’est amené avec nous, il a été excellent.»

Joey Daccord

«Une autre belle histoire incomplète de cette saison.»

Le gardien Filip Gustavsson (24 PJ, 15-6-3, 3,32, ,889)

«Ce ne sont pas tous les espoirs qui progressent de la même manière et on oublie souvent dans son cas qu’il est encore bien jeune [21 ans] pour un gardien.»

Filip Gustavsson

«On lui en avait peut-être trop demandé la saison dernière alors qu’il avait dû jouer beaucoup trop en raison de blessures.»