Trois Canadiennes subissent l'élimination d'entrée de jeu

Petite journée tranquille avec seulement huit matches au programme sous un ciel menaçant au Challenger de Gatineau hier.
Trois Canadiennes ont déjà subi l'élimination au premier tour avant l'entrée en scène des plus grosses pointures aujourd'hui au parc de l'Île. Les jeunes Ayan Broomfield (16 ans), Maria Patrascu (17 ans) et Erin Routliffe (19 ans) ont chèrement vendu leur peau contre des joueuses plus expérimentées. Broomfield s'est d'ailleurs inclinée 7-5 et 6-4 contre la Française Stéphanie Foretz. Âgée de 33 ans, celle-ci a participé à 39 tournois du Grand Chelem en simple en carrière. Elle a déjà pointé au 62e rang mondial en 2003.
Les joueuses éliminées en simple ont tout de même amassé un point ITF et une bourse de 228$US. Les Japonaises Mana Ayukawa et Hiroko Kuwata ont franchi le premier tour tout comme la Russe Ksenia Lykina et la Taïwanaise Chieh-Yu Hsu.
En double, la paire canadienne formée de Marie-Alexandre Leduc et de Gloria Liang a triomphé contre les soeurs américaines Ellison. Éliane Douglas-Miron, de Cumberland, a eu moins de chance dans son duel avec Louise Kwong. Elles se sont inclinées 6-4 et 6-3 contre l'Américaine Lauren Albanese et la Brésilienne Nathalia Rossi.
L'action prendra véritablement son envol aujourd'hui avec la présentation de plusieurs matches d'envergure. L'Ottavienne Petra Januskova se frottera à Carol Zhao dès 10 heures. Âgée de 16 ans seulement, la Jonquiéroise Marie-Alexandre Leduc retrouvera la Japonaise Mayo Hibi (5e tête de série) dans le match suivant sur le terrain central.
En après-midi, le duo local d'Élisabeth Fournier et Pétra Januskova jouera son match de double contre l'Australienne Isabella Holland et l'Américaine Alexandra Riley. La Française Julie Coin, deuxième tête de série, se mesurera quant à elle à l'Irlandaise Amy Bowtell.
Revenue de Wimbledon tardivement, la Montréalaise François Abanda bénéficie d'une journée de congé supplémentaire. L'étoile montante du tennis canadien fera son entrée demain contre la Franco-Ontarienne Élisabeth Fournier, récente demi-finaliste au tournoi de Charlotte.
Jfplante@ledroit.com