Maxim Tissot est de retour avec le Fury d’Ottawa après avoir passé presque toute la dernière saison avec les Deltas de San Francisco où il a gagné le Soccer Bowl de la NASL.

Tissot revient avec le Fury

Maxim Tissot est de retour à la maison.

Pour la deuxième fois de sa carrière professionnelle, le footballeur gatinois revêtira l’uniforme du Fury d’Ottawa en 2018. Dans son plan clair et précis d’accentuer son contenu canadien, le directeur général Julian De Guzman a annoncé la mise sous contrat de Tissot et de l’Ontarien Nana Attakora mercredi après-midi. 

Les deux « internationaux » canadiens étaient coéquipiers chez les Deltas de San Francisco en 2017. Sous les ordres de l’entraîneur Marc Dos Santos, ils ont remporté le Soccer Bowl de la NASL. Le Fury amorcera le cinquième camp d’entraînement de son histoire le 29 janvier prochain et sept de ses 13 joueurs sous contrat sont des Canadiens.

Coéquipier de Julian De Guzman chez le Fury en 2016, Maxim Tissot n’a pas eu à se laisser convaincre bien longuement lorsqu’il a parlé à son nouveau directeur général juste avant Noël.

« Julian a démontré un réel désir d’augmenter le contenu canadien du club. Il n’a pas l’intention d’aller chercher des Canadiens juste parce qu’ils le sont. Il veut aller chercher les meilleurs et je crois qu’il n’a pas fini de nous surprendre », a raconté le latéral gauche âgé de 25 ans.

L’ancien de l’Impact de Montréal était tellement content de revenir à la maison qu’il n’a même pris la peine d’étudier ses possibilités pour retourner dans la MLS en 2018. 

« C’est difficile d’accéder à cette ligue quand un Canadien est considéré comme un joueur étranger, mais mon retour avec le Fury ne m’empêchera pas de monter dans la MLS si l’occasion se présente. Par contre, j’ai besoin de jouer beaucoup et ma meilleure chance de jouer, c’est avec le Fury. Je n’ai même pas considéré la MLS avec mon agent », a raconté celui qui avait entrepris la dernière saison avec le D.C. United de la MLS avant d’être recruté par Marc Dos Santos à San Francisco.

Ce club n’aura disputé qu’une saison avant de fermer ses portes malgré son championnat dans la NASL en perte de vitesse.

« Les Deltas ne revenaient pas cette saison et j’avais reçu une très bonne offre d’une autre équipe de la NASL, mais ce circuit est rendu très instable. J’ai moi-même vécu une année 2017 instable en jouant pour deux équipes (trois en comptant ses quatre matches disputés à Richmond dans la USL) et la possibilité de revenir à la maison était attrayante », a ajouté celui qui habitera temporairement chez ses parents du secteur Aylmer.

Tissot croit que son championnat avec les Deltas a sûrement aidé Julian De Guzman à penser à lui, mais le Gatinois savait que son étiquette de joueur local était sa meilleure carte de vente auprès du Fury.

« L’équipe a déjà quelques joueurs d’Ottawa (Eddie Edward et Jamar Dixon), ce qui est toujours bon pour une équipe locale, mais je suis un joueur francophone qui peut attirer des Franco-Ontariens autant que des Gatinois vers le stade. Je pense que nous aurons une bonne équipe cette année. »

Tissot a disputé 20 matches avec les Deltas en 2017 et il espère que son retour au Canada lui permettra de revoir un peu d’action au sein de l’équipe nationale senior avec qui il a déjà disputé 13 matches.

Autre champion à Ottawa

Quant à Attakora, il a été coéquipier de De Guzman pendant trois saisons avec le FC Toronto dans la MLS. Âgé de 28 ans, il est natif de North York. Après avoir roulé sa bosse dans la MLS, Attakora a abouti dans la NASL en 2015. À San Francisco la saison dernière, il a amorcé 16 matches, dont celui de la finale remportée contre le Cosmos de New York. Sur la scène internationale, le défenseur central a représenté le Canada à 11 reprises.

Plus tôt cette semaine, l’équipe avait réussi à rapatrier l’excellent Gerardo Bruna pour une troisième saison.