Sans bavure

COMMENTAIRE / Le Canadien a fait son boulot jeudi soir. Face à un club qui peine à sortir la tête de l’eau, il fallait absolument engranger les deux points à l’enjeu.

Commentaire

Qui aurait parié, toutefois, que c’est Victor Mete qui allait donner le ton à la soirée avec son premier but en carrière dans la LNH? C’était le 127e match de la jeune carrière du petit Mete jeudi. La veille, son entraîneur Claude Julien l’a presque tiré sous l’autobus, en invoquant les problèmes chroniques de son équipe du côté gauche de la ligne bleue. Belle façon de répondre!

Julien a sûrement dormi comme un bébé jeudi soir. Si certains ont sourcillé quand ils ont vu Nick Cousins être utilisé sur le premier jeu de puissance de l’équipe après avoir mangé du pop corn sur la galerie de presse depuis le début de la saison, ce dernier l’a bien fait paraître quelques minutes plus tard en préparant habilement le filet de Mete. Une petite victoire personnelle pour le coach!

Bruce Boudreau, lui, doit être beaucoup plus préoccupé. Son club a perdu six de ses sept premiers matchs. Ses gros canons sont complètement muets. Carey Price a peut-être mérité le jeu blanc le plus facile de sa carrière face au Wild. Le calendrier du Wild lui est défavorable, avec beaucoup de matchs sur la route. Dans la tempête, Boudreau a trouvé le moyen de blaguer de la situation il y a quelques jours en disant apprécier le per diem généreux du Wild a l’étranger. Pas convaincu du tout que Bill Guerin, son patron, a apprécié son humour. Guerin est en poste depuis quelques mois seulement, ce n’est pas lui qui a engagé Boudreau. Or Guerin a succédé à Paul Fenton - qui a fait quelques gaffes durant son court règne - parce que le Wild avait terriblement déçu la saison dernière. L’équipe est bourrée de vétérans, la relève n’est pas très sexy à l’exception de Kirill Kapriziov, qui n’a pas l’air si pressé de quitter la Russie.

Si Guerin veut servir un électrochoc à son club pour tenter de sauver la saison, c’est Boudreau qui va écoper. Non, ne pariez pas votre plus belle chemise que Boudreau sera derrière le banc quand ces deux clubs vont se retrouver au Minnesota dimanche.