Gino Odjick a rendu une visite surprise à ses premiers fans, samedi, dans sa ville d'origine de Maniwaki.

Visite surprise de Gino Odjick à Maniwaki

Portant un chandail affichant le slogan «Gino Strong», Gino Odjick a effectué une apparition surprise à la cérémonie tenue samedi pour donner son nom au centre sportif de Maniwaki.
L'ancien des Canucks et du Canadien a obtenu un congé de l'Hôpital d'Ottawa, où il a été transféré de Vancouver il y a deux semaines, pour poursuivre des traitements contre une maladie incurable, l'amylose cardiaque.
Le diagnostic initial, dévoilé dans une lettre qu'il a publiée le mois dernier, laissait entrevoir qu'Odjick n'avait que quelques mois, voir quelques semaines à vivre. Mais en entrevue avec Radio-Canada après la cérémonie à laquelle il devait à l'origine participer par vidéo-conférence, l'Algonquin originaire de la réserve Kitigan Zibi avait l'air encouragé que le combat qu'il mène pourrait prolonger sa vie. «Je suis chanceux, j'ai des bons traitements. On m'a dit que toutes les choses s'améliorent, je suis content. On va se battre pour essayer de guérir», a-t-il déclaré samedi, ajoutant qu'il souhaitait «être encore là dans 10 ans».
Odjick s'est dit surpris d'avoir contracté une telle maladie, qui entraîne une production anormalement élevée de protéines provoquant le durcissement des parois du coeur, à l'âge de 43 ans. «Mais après ça, je me suis dit qu'il fallait que je commence à me battre», a ajouté l'ancien dur à cuire, mentionnant qu'il y aurait maintenant une possibilité qu'il puisse faire l'objet d'une transplantation cardiaque.
Au sujet de l'initiative de la Ville de Maniwaki de rebaptiser son aréna «centre sportif Gino Odjick», il a dit: «C'est spécial d'être honoré comme cela et d'avoir un aréna nommé après soi. Je suis très content.» Une autre journée spéciale à laquelle Gino Odjick pourrait assister aura lieu vendredi au club Algonquin alors qu'un tournoi de golf bénéfice est organisé au bénéfice d'un fonds en fiducie pour venir en aide à sa famille.