Même s'il a subi une pénalité de 10 secondes, Alexis Lepage a obtenu le meilleur résultat canadien à sa première course internationale de la nouvelle saison de triathlon en fin de semaine.

Une rare pénalité coule Lepage

Il était troisième à sa sortie de l'eau. Mais une erreur d'inattention dans la zone de transition lui a coûté de précieuses secondes.
L'espoir gatinois Alexis Lepage a finalement terminé 12e lors de sa première course internationale de la nouvelle saison de triathlon, samedi, à Clermont. La ville floridienne accueillait la Coupe panaméricaine des sprints à laquelle 49 hommes ont pris le départ.
«Tu avais notamment cinq Olympiens dans le groupe», a noté Lepage, qui a stoppé le chrono à 58 minutes et huit secondes.
Ce dernier n'était pas déçu de son résultat final. «Je suis même content. Je ne suis pas encore au sommet de ma forme. Je suis donc arrivé là-bas en pensant faire une mauvaise course», a-t-il précisé.
Il reste que le triathlonien de 19 ans s'en voulait un peu. Il est embarqué trop rapidement sur son vélo après la portion de natation.
Les officiels de l'Union internationale de triathlon (UTI) l'ont puni. Le prix à payer? Il a dû arrêter de courir pendant 10 secondes lors de la portion de course à pied.
«C'est la première fois que ça m'arrive... J'étais perdu dans mes pensées il faut croire», a dit Lepage.
«J'ai pris ma pénalité entre le premier et deuxième tour. Disons que ça casse le rythme.»
Ajoutez à cela que des petites crampes l'ont aussi ralenti sur le bitume.
Meilleur résultat canadien
Lepage a tout de même obtenu le deuxième meilleur résultat canadien. L'Ontarien Andrew Yorke, qui était substitut à Londres en 2012, a remporté la médaille d'argent.
Une autre course attend le sportif de l'Outaouais en Floride dans les prochains jours. Ensuite, ce sera un court retour au Québec avant de prendre un avion, cette fois-ci en direction de la Colombie-Britannique.
Triathlon Canada l'a convoqué à son camp «Rising Stars» où on le soumettra à divers tests physiques et psychologiques.
Chez les seniors
La saison 2014 s'avérera la première de Lepage dans les rangs seniors. Il prendra le départ de la Coupe du monde de Tiszaujvaros, en Hongrie, au mois d'août.
On pourrait le voir nager, pédaler et courir à Chengdu, en Chine, le 10 mai.
«Je suis incertain pour le moment si j'y vais ou pas.»
Ce qu'il sait, c'est qu'il veut percer le top 10 dans une épreuve de la Coupe du monde. Assez ambitieux, non?
«Oui, mais je crois que c'est faisable, surtout quand je pense à la course que je viens de faire ici. Plusieurs pays étaient représentés. C'était relevé.»
Une participation aux championnats du monde des moins de 23 ans se trouve aussi dans sa mire.