« Ce sera la première fois que je tente de me qualifier. Il y a quatre ans, j'étais beaucoup trop lente pour y participer », se rappelle Karyn Jewell.
« Ce sera la première fois que je tente de me qualifier. Il y a quatre ans, j'étais beaucoup trop lente pour y participer », se rappelle Karyn Jewell.

Une pneumonie n'a pas noyé les espoirs de Jewell

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Karyn Jewell et six de ses coéquipiers du club de natation de Gatineau ont mis le cap vers Montréal, hier, en vue des essais olympiques et paralympiques. Des rêves pourraient se réaliser, d'autres seront brisés lors de la prochaine semaine.