Nicholas Pigeon a dominé la compétition sur 27 km deux fois plutôt qu'une cette fin de semaine à la Gatineau Loppet. Ces deux récentes victoires mettent la table à une fin de saison intéressante pour lui.

Un espoir de la région triomphe deux fois

En franchissant le fil d'arrivée, Nicholas Pigeon n'avait plus qu'une seule chose en tête.
«Je pense que je vais aller me payer un massage. J'ai poussé beaucoup», a lancé encore à bout de souffle le skieur du secteur Hull au journaliste du Droit. L'athlète de 18 ans venait de gagner une deuxième course en deux jours.
Chaque fois, Pigeon a dominé sur 27km.
Hier, c'était en style libre. Son avance sur son plus proche poursuivant? Plus de trois minutes. C'est énorme sur une telle distance.
«J'ai fait les 19 derniers kilomètres tout seul», a souligné cet espoir du club Skinouk.
Pas facile de skier en solitaire si longtemps.
«Tu penses à tout... à la vie, à ce que tu vas faire si tu gagnes, ce que tu vas dire aux journalistes! Tu penses aussi à des chansons. La veille, j'avais parlé à un représentant de BMW. Je me disais que ça m'aiderait si je gagnais encore, a relaté Pigeon en riant.
«Mais en même temps, tu dois rester concentré sur ta technique. Tu ne veux pas frapper un mur en terme de fatigue.»
Un mur qui ne s'est jamais dressé sur son chemin dans le parc de Gatineau.
La seule chose qui l'a arrêtée? Une meute de photographes au fil d'arrivée.
Dans le lot, il y avait un visage que Pigeon connaît bien. Son papa Bernard immortalise ses courses depuis sept ans. Il en fait de même pour tous les coéquipiers de son fils.
On l'a vu un peu partout dans le passé, dont aux Jeux du Québec lorsque son garçon avait empoché trois médailles en 2011 à Valleyfield.
Saison prometteuse
Ce n'était pas la première fois que Nicholas Pigeon gagnait à la Gatineau Loppet. «J'avais gagné le 16km à mes 16 ans», a noté l'étudiant du collège Heritage.
Ces deux récentes victoires mettent la table à une fin de saison intéressante pour lui. Quelques courses de la Coupe Québec l'attendent de même que les championnats nationaux à Corner Brook, le mois prochain.
Récolter quelques points ici et là l'aideront dans son objectif de 2014. «Me tailler une place au sein de l'équipe nationale junior», a précisé Pigeon avant de remiser ses skis et se diriger vers les tables à massage.
Mcomtois@ledroit.com