L'Ottavien Alex Cataford, qui est le champion national au contre-la-montre chez les moins de 23 ans, a été opéré ce week-end à la suite d'une chute.

Un champion canadien heurté par une voiture

Une mâchoire fracturée. De multiples plaques de métal et une trentaine de vis pour la réparer. Ajoutez à cela une vertèbre cassée.
Un espoir du cyclisme canadien se retrouve amoché dans un hôpital de l'Arizona après avoir été heurté par une voiture, la semaine dernière, lors d'un entraînement avec sa nouvelle équipe professionnelle. L'Ottavien Alex Cataford, qui est le championnat national au contre-la-montre chez les moins de 23 ans, a été opéré ce week-end.
«Il ressemble plus à un joueur de hockey qu'un cycliste en ce moment. Je suis simplement heureuse qu'il soit encore en vie», a soutenu sa mère Carrie au Droit.
Un automobiliste a effectué un virage à droite alors que son fils se trouvait justement à droite, à la même hauteur que le véhicule, en bordure d'une route de Tucson. «Les médecins sont optimistes qu'il (Alex) pourra se rétablir complètement de ses blessures, a ajouté Mme McCallum.
«Ce n'est pas facile d'être la mère d'un cycliste, de recevoir un appel d'un étranger qui te dit qu'on embarque un de tes enfants dans une ambulance.»
Âgé de 20 ans, Cataford n'a pas seulement remporté des titres nationaux jusqu'ici dans sa jeune carrière. Le jeune homme bilingue a aussi participé à plusieurs compétitions internationales, autant sur piste que sur route, dont les championnats du monde juniors.
L'équipe Garneau-Quebecor l'avait embauché l'an dernier. Puis dans les dernières semaines, c'est la formation Amore & Vita-Selle SMP qui l'a mis sous contrat en vue du calendrier 2014. Elle a notamment effectué une courte déclaration via sa page Facebook au sujet de l'accident de sa recrue. «Ce n'est pas la façon dont nous voulions commencer la saison. Envoyer des souhaits de prompt rétablissement à Alex (...) Prends ton temps. Nous te reverrons quand tu auras retrouvé la santé», peut-on lire.
Une photo qui donne des frissons
Amore & Vita-Selle SMP a même publié une photo du cycliste, le cou immobilisé et teinté de sang. On y voit des coupures au visage également.
Une photo qui a donné des frissons à plusieurs de ses amis et anciens partenaires d'entraînement dans la capitale nationale. C'est le cas d'Ariane Bonhomme qui a souvent roulé avec Cataford.
«C'est sûr que ça fait peur quand tu vois la photo. Je voulais savoir tout de suite s'il était correct, a soutenu la Gatinoise, qui a gagné son lot de médailles sur la scène nationale junior et internationale.
«Je suis en camp d'entraînement en ce moment avec l'équipe canadienne en Californie. Ça nous a marqués. Nous aussi on roule sur des routes passantes ici. L'autre jour, j'ai pensé à Alex. Ça passait tellement proche de nous en voiture... Des fois, il y a des automobilistes frustrés...»
Mais Bonhomme n'a pas l'intention de remiser son vélo en voyant un autre cycliste cloué dans un lit d'hôpital.
«Ça fait partie du sport. Tu continues à t'entraîner et tu essaies d'être vigilant.»