Le Gatinois Olivier Huot a su qu’il était diabétique à l’âge pee-wee. Aujourd’hui, il est coordonnateur dans un camp de hockey pour athlètes qui doivent composer avec cette maladie chronique.
Le Gatinois Olivier Huot a su qu’il était diabétique à l’âge pee-wee. Aujourd’hui, il est coordonnateur dans un camp de hockey pour athlètes qui doivent composer avec cette maladie chronique.

Un camp atypique pour diabétique à Ottawa

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Depuis le début de la semaine, il y a un camp de hockey pas comme les autres qui se déroule au Sensplex de Gloucester.