Laura Thweatt, Edith Chelimo, Rachel Cliff et Alia Saeed, coureuses élite du 10 km.

Un 10 km très compétitif

Mohamed Ziani sait qu’il peut connaître du succès sur le bitume d’Ottawa. Il a déjà remporté l’épreuve du 10 KM de la Fin de semaine des courses, en 2016. Il avait alors franchi la distance en 28 minutes et 37 secondes.

Il est de retour en ville, cette année, avec l’objectif de remporter pour une deuxième fois cette épreuve Label d’or IAAF. Ça devrait être plus simple, pour lui, cette fois.

En 2016, il était arrivé à Ottawa quelques heures à peine avant la course. Ses obligations professionnelles l’avaient retenu chez lui, au Maroc.

«J’étais membre de la Gendarmerie royale marocaine. Je devais obtenir la permission, chaque fois avant de quitter le pays. Parfois, ça pouvait être compliqué. J’ai quitté ces fonctions et je peux désormais me consacrer entièrement à la course», a-t-il raconté, vendredi matin. Ziani ne peut garantir la victoire, cette fois. La compétition s’annonce intéressante. 

Parmi ses principaux rivaux, on comptera un jeune Éthiopien de 19 ans, Andamlak Belihu Berta, connaît un début de carrière impressionnant. L’an dernier, son pays l’a envoyé aux championnats mondiaux d’athlétisme. Il a causé la surprise, prenant la 10e position sur 10 000 mètres, avec un chrono de 27:08,94.

Deux Kényans, Bernard Kimeli et Abraham Kipyatich, seront aussi à surveiller.

Chez les dames, deux Canadiennes pourraient s’imposer. Rachel Cliff, une athlète de la côte ouest, a pris le neuvième rang sur 10 000 mètres aux Jeux du Commonwealth, l’hiver dernier.

Les projecteurs seront braqués vers une coureuse kényane. En novembre dernier, Edith Chelimo a franchi le cap du 10 KM en 30 minutes et 56 secondes au demi-marathon de Cardiff. Le record de parcours au 10 KM d’Ottawa est de 30:55.