Trois judokas du club Saint-Jean Bosco, Keren Ha Akomo Mvolo, Félix-Olivier Bertrand et Marianne Roux, ont monté sur le podium aux championnats canadiens, il y a une dizaine de jours. Les deux adolescentes ont remporté le bronze tandis que leur coéquipier masculin a mis la main sur le titre national.

Triplé canadien en judo pour l’Outaouais

Félix-Olivier Bertrand a gagné un titre canadien, il y a une dizaine de jours, à Calgary. Le judoka d’Aylmer a aussi gagné quatre kilos depuis qu’il est devenu champion national.

« Je mange beaucoup de sucre depuis presque deux semaines », a soutenu l’ado de 14 ans, qui a remporté l’or chez les moins de 18 ans pesant moins de 46 kg. Il avait surveillé son alimentation avant de partir vers l’Ouest canadien afin de respecter la limite de poids.

« Ça faisait longtemps que mes chocolats de Pâques m’attendaient... J’ai pu enfin les manger depuis que je suis revenu », a expliqué Bertrand, sourire aux lèvres.

Ce dernier l’avoue. Il visait l’or, mais chez les moins de 16 ans, sa catégorie habituelle. Il s’était inscrit aussi chez les moins de 18 ans « pour m’amuser ».

« Ce fut une grosse surprise de gagner », a dit Bertrand, dont des trois des quatre victoires dans le tournoi ont été obtenues par ippon.

« Je ne m’attendais vraiment pas à gagner, car les autres gars étaient plus vieux, plus forts et plus matures physiquement. Ils avaient plus de facilité à bloquer mes mouvements. Ils étaient plus durs à faire tomber. »

Vice-champion des Jeux du Québec en 2017, Félix-Olivier Bertrand a pu célébrer avec ses coéquipiers à Calgary. Ils étaient six produits du club Saint-Jean Bosco, qui participaient aux championnats canadiens.

« Quand j’ai gagné, ils sont venus me voir et m’ont sauté dans les bras. Et quand ça allait moins bien, ils étaient là aussi pour m’encourager. J’étais là aussi pour eux. C’était le fun d’être appuyé par l’équipe. »

Deux autres athlètes du club ont monté sur le podium.

Marianne Roux a obtenu le bronze chez les U18 de moins de 57 kg. Sa coéquipière Keren Ha Akomo Mvolo l’a imité dans la même catégorie d’âge, mais chez les moins de 52 kg.

Mateo DeBrito-Routhier a failli se joindre à eux. Il a terminé cinquième chez les hommes U16 de moins de 73 kg, s’inclinant dans le combat pour la médaille de bronze.

Ketsia Avomo Mvolo et Alexis Boutin ont aussi défendu les couleurs du club Saint-Jean-Bosco, qui était représenté par la plus grande délégation de son histoire aux championnats canadiens.

Certains des judokas se préparent maintenant en vue de la Coupe Canada, qui aura lieu du 29 juin au 1er juillet, à Montréal.

« J’aimerais bien gagner. Je vais donner le meilleur de moi-même. Mais encore une fois, je m’en vais là-bas pour m’amuser. Je risque aussi de m’essayer dans une nouvelle catégorie de poids », a soutenu Félix-Olivier Bertrand, qui pourrait passer chez les moins de 50 kg.