Jean-Philippe Roy aurait pu subir une intervention chirurgicale plus agressive qui lui aurait permis de revenir sur les planches plus rapidement, mais il a jugé que le jeu n'en valait pas la chandelle.
Jean-Philippe Roy aurait pu subir une intervention chirurgicale plus agressive qui lui aurait permis de revenir sur les planches plus rapidement, mais il a jugé que le jeu n'en valait pas la chandelle.

Roy doit faire une croix sur Vancouver

Le Droit
La saison de ski devant mener aux Jeux olympiques de Vancouver est bel et bien terminée pour Jean-Philippe Roy.