Jérémie Lortie, des Maverick Mustangs d'Ottawa.
Jérémie Lortie, des Maverick Mustangs d'Ottawa.

Pour les Maverick Mustangs, la troisième fois aura été la bonne

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Neuf matches, neuf victoires et une seule petite manche perdue. Jérémie Lortie et ses coéquipiers ne pouvaient pas offrir une performance aussi dominante au championnat canadien de volley-ball juvénile.