Les Panthères de Mont-Bleu, champions régionaux de basket juvénile masculin en deuxième division, affronteront les étoiles de la ligue scolaire de l’Outaouais, jeudi soir, au collège Nouvelles-Frontières.

Place aux étoiles du basket scolaire en Outaouais

Les meilleurs joueurs de la Ligue de basket-ball juvénile scolaire de l’Outaouais seront en vedette, jeudi soir, à Gatineau.

Ce sera place à la septième édition du match des étoiles. Plus de 40 ados âgés de 15 à 17 ans fouleront le plancher du collège Nouvelles-Frontières.

Une soirée qui sera lancée par une partie entre les étoiles féminines et les championnes régionales, les Vikings de l’école secondaire de l’Île. Par la suite, les étoiles masculines tenteront de vaincre les Panthères de Mont-Bleu, qui ont gagné le titre régional en février dernier.

Entre ces deux parties, il y a aura un concours de lancers de trois points.

Il s’agit d’un rendez-vous fort attendu sur la scène du basket dans la région, a souligné le coordonnateur des sports au RSEQ Outaouais, Ryan Bradley.

« Les gens ont toujours hâte de savoir quels joueurs seront sélectionnés. Chaque école nous envoie deux noms de joueurs, a-t-il expliqué. «Ça roule bien. C’est un bon show. Il y a de l’animation comme dans les parties universitaires. L’alignement des équipes est présenté par un annonceur maison.»

On y découvrira des joueurs recrutés par des formations collégiales en vue de l’automne prochain. On apprendra aussi le surnom de certains autres joueurs, tels que le «Tank» et le «Pitbull».

Il ne s’agit pas seulement d’une vitrine pour les meilleurs joueurs juvéniles de deuxième division. Le tout sert aussi de préparation aux Vikings et Panthères en vue de leur participation aux championnats québécois du 12 au 14 avril.

De l’Île a gagné le titre québécois en 2018 en plus d’être finaliste en 2016. Mont-Bleu a terminé deuxième en 2017 en finale provinciale.

«Ça grandit beaucoup en Outaouais. Nous avons plus de divisions. Il y a des écoles qui ont deux équipes», a souligné Bradley au sujet du basket-ball scolaire.

La région compte son lot d’histoires à succès. Autant chez les hommes que les femmes.

Olivier Hanlan a déjà porté les couleurs des Cyclones de Grande-Rivière avant de briller à Boston College dans la NCAA puis gagner les grands honneurs l’an dernier à Austin dans la G-League, circuit de développement de la NBA. Kevin Zabo a joué quelques saisons à l’école secondaire de l’Île avant de poursuivre son développement aux États-Unis. Il a participé au March Madness avec Kent State en 2018 avant de passer chez les pros.

La soirée du match des étoiles du RSEQ Outaouais commencera à 17 h. Le prix d’entrée a été fixé à 2 $.