Le skip Scott McDonald a mené l'équipe ontarienne dans un gain de 7-3 contre l'équipe torontoise de Charley Thomas, en finale du Challenge de Gatineau.

McDonald remporte le Challenge de curling de Gatineau

Ce fut une des victoires les improbables dans les 10 ans du Challenge de Gatineau.

L’équipe ontarienne du skip Scott McDonald ne faisait pas partie des favoris en vue de cette étape du World Curling Tour (WCT) qui comptait notamment sur la présence du numéro 4 mondial, Bruce Mouat. Elle avait même perdu deux de ses quatre premières parties et risquait l’élimination dès le vendredi.

Mais deux jours et six gains de suite plus tard, le quatuor de Kingston est champion. Il a défait dimanche la formation torontoise de Charley Thomas en finale par la maque de 7-3 en six bouts seulement pour mettre la fin sur un chèque de 11 000 $.

«Ma plus importante victoire en carrière, a avoué McDonald, tout sourire.

«Nous avons joué avec le dos au mur tôt dans le tournoi. Nous nous battions à chaque pierre pour notre survie.»

Encore plus impressionnant?

Ses coéquipiers Jonathan Beuk, Wesley Forget, Scott Chadwick et lui ont gagné leurs trois parties éliminatoires de dimanche sans un important avantage. Il n’avait pas le marteau en quart de finale, ni en demi-finale et finale.

Pas de marteau, donc pas de problème?

«Disons que ça nous a obligés à être concentrés du début jusqu’à la fin. L’adrénaline ne faisait pas défaut», a répondu le joueur âgé de 32 ans.

Avant d’avoir le meilleur sur Charley Thomas, McDonald a dû vaincre en après-midi le double olympien Jia Liang Zang. En matinée, il avait eu le meilleur sur Mike Fournier, qui avait représenté le Québec au Brier.

Plus tôt dans le tournoi, une de ses victimes avait été l’équipe de John Epping, classée sixième au monde.

C’est la première fois de l’histoire du Challenge qu’un quatuor gagne le titre après avoir subi deux revers lors des deux premiers jours.

L’an dernier, le quatuor chinois de Rui Liu avait connu un parcours parfait.

Six heures de route attendaient le nouveau champion du Challenge. Employé d’une compagnie d’assurance automobile, McDonald habite à London tandis que ses coéquipiers travaillent à Kingston.

«Le trajet se fait toujours mieux après avoir gagné le dernier match d’un tournoi», a-t-il lancé après avoir dû disputer un nombre record de 10 parties en quatre jours.

Ses amis et lui font équipe pour une première saison ensemble. En fait, McDonald n’était pas skip l’an dernier.

Son nouveau quatuor participera maintenant à une étape du Grand Chelem à Thunder Bay du 6 au 11 novembre. «Nous espérons que cette victoire-ci servira de tremplin», a-t-il indiqué.

Par le passé, les Ménard, Dacey, Gushue, McEwen et Epping ont gagné le Challenge.

Le favori local de la 10e édition, Mark Homan, de Chelsea, a vu son parcours prendre fin en demi-finale. Il avait été défait 7-2 en cinq bouts par Thomas.

Plus de 275 parties ont été disputées pendant sept jours au centre Robert-Rochon et au club de curling de Buckingham, qui fête son centenaire. Ce sont 112 équipes qui ont participé aux divers volets du Challenge, qui était hôte pour la première fois d’une compétition junior.

Les organisateurs, qui misaient sur une trentaine de bénévoles, tenteront maintenant de conclure une entente avec la Ville de Gatineau pour assurer le retour de l’événement en 2019. Le pacte de trois ans qui liait des deux parties a pris fin dimanche.