Valérie Marcoux aux côtés de Craig Buntin en 2006.

Marcoux n'a pas été oubliée

Il y a dix ans, c'est elle qui célébrait sur deux lames, au milieu de la patinoire, une victoire au championnat canadien.
Valérie Marcoux avait gagné le premier de trois titres canadiens de suite en paire aux côtés de Craig Buntin en 2004 à Edmonton.
«Ça ne me rajeunit pas», a lancé l'ancienne patineuse de Gatineau, qui a passé les trois derniers jours dans sa région natale.
Maintenant âgée de 33 ans, Marcoux était l'invitée de Patinage Canada au centre Canadian Tire où se déroule la 100e édition des championnats. Elle était flanquée de son conjoint, un ancien hockeyeur universitaire américain.
«C'est la première fois que j'assiste aux championnats depuis que j'ai pris ma retraite en 2007», a souligné Marcoux, qui habite maintenant à Columbus. Elle enseigne le patinage artistique dans cette ville de l'Ohio en plus de s'occuper de son fils qui fêtera bientôt ses deux ans.
«C'est sûr que ça me manque un peu, même si je suis encore impliquée dans le monde du patin, que je me retrouve dans un aréna chaque jour», a dit Marcoux au sujet de la compétition.
Aujourd'hui, elle compose avec une pression différente. Celle d'entraîneur.
«Maintenant, c'est moi qui dois être à mon affaire, être celle qui guide les élèves de la bonne façon, a-t-elle dit en riant.
«Côté compétition, je trouve même ça plus stressant. Je ne suis plus en contrôle. Ce fut difficile les premières années. Là, j'apprends un peu mieux à vivre avec ça.»
Mcomtois@ledroit.com