L'Outaouais accueillera un tournoi de tennis féminin international dans cinq mois.

L'ITF officialise le Challenger féminin de Gatineau

C'est maintenant officiel. L'Outaouais accueillera un tournoi de tennis féminin international dans cinq mois. L'International Tennis Federation (ITF) a mis à jour son calendrier de compétition publiée sur son site web. Le nom de Gatineau y figure dorénavant, a pu constater LeDroit.
Une épreuve du circuit Challenger, dotée d'une bourse de 25 000 $, se déroulera du 5 au 13 juillet sur les terrains extérieurs du parc du Ruisseau, voisin de la polyvalente de l'Île. Les deux premières journées serviront aux qualifications donnant accès au tableau principal réunissant 32 raquettes d'un peu partout dans le monde.
Un des nombreux intervenants impliqués dans le projet, Mathieu Toupin, n'a pas voulu commenter ce récent développement. Le directeur général de Tennis Outaouais Performance (TOP) a tout simplement rappelé que «des démarches importantes sont faites en ce moment pour attirer un deuxième tournoi à Gatineau».
La région présente déjà depuis huit ans une épreuve Futures à La Sporthèque. Ce rendez-vous n'accueille que des raquettes masculines chaque mois de mars. La prochaine édition se déroulera dans deux semaines.
Milos Raonic et Vasek Pospisil ont déjà participé à cet événement dans le passé.
Le Challenger féminin de Gatineau devrait attirer des joueuses dont le classement mondial se situe entre le 150e et 200e rang. À titre d'exemple, Eugenie Bouchard avait participé au Challenger de Granby en 2012. C'était avant bien sûr avant sa percée importante parmi l'élite marquée par une présence dans le carré d'as le mois dernier aux Internationaux d'Australie. Bouchard est maintenant classée 19e au monde.
L'arrêt à Gatineau ne devrait avoir aucun problème à faire le plein d'inscriptions. Le tournoi se déroulera une semaine après une compétition ITF à Charlotte, en Caroline du Nord. Il sera suivi du tournoi à Granby, qui est prévu du 12 au 20 juillet cette année.
Tennis Canada rêve depuis six ans de présenter un tel tournoi dans la région de la capitale nationale. À l'époque, l'état des terrains au parc du Ruisseau laissait à désirer. Mais ces surfaces ont été remises à neuf à l'occasion des Jeux du Québec en 2010.
À moins d'une surprise, il y aura un gros nom local qui sera de la partie au Challenger de Gatineau. La Franco-Ontarienne Elizabeth Fournier, classée 662e au monde, avait participé au Challenger de Saguenay l'automne dernier.
Il a été impossible de parler à un dirigeant de Tennis Canada au moment de mettre sous presse.