Les Gee Gees de l'Université d'Ottawa se sont inclinés 33-0 face aux Mustangs de Western, samedi.

Les Gee Gees blanchis

Les Gee Gees d’Ottawa le savaient, dès le départ. Ils devaient jouer un « match parfait » pour étirer leur séquence victorieuse, ce week-end.

Ils n’ont pas été parfaits. Le duel fort attendu entre les deux meilleures équipes de football universitaire de l’Ontario fut, finalement, un duel à sens unique.

Dans leur stade de l’avenue Lees, samedi, les Gee Gees ont été battus 33-0 par les Mustangs de Western.

Les Gee Gees savaient en sautant sur le terrain qu’ils étaient confrontés à l’attaque la plus dévastatrice au pays. Ils ont réussi à contenir leurs rivaux pendant un bon moment.

Au premier quart, seule l’unité défensive a réussi à s’inscrire au pointage, avec un touché de sûreté. Un porteur de ballon de première année, Alex Taylor, a éventuellement réussi à se détacher.

Au deuxième quart, il a inscrit un touché en traversant le terrain sur une distance de 88 verges.

Il a récidivé au troisième quart, réussissant son deuxième majeur de la partie à la suite d’une course de 47 verges.

Le quart d’Ottawa, Sawyer Buettner, a été victime de deux interceptions, en plus d’être plaqué à quatre reprises derrière la ligne de mêlée.

Les Gee Gees, déjà qualifiés pour le tournoi éliminatoire de la Coupe Yates, compléteront leur saison régulière la semaine prochaine en rendant visite aux Gaels de Queen’s.