Jean-François Lavergne sera entouré de plusieurs entraîneurs lors de la prochaine saison des Flames de Gatineau.
Jean-François Lavergne sera entouré de plusieurs entraîneurs lors de la prochaine saison des Flames de Gatineau.

Les Flames mettent le paquet pour former leurs joueurs

Avec de nouveaux propriétaires et administrateurs en place, les Flames de Gatineau veulent faire les choses différemment dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Après avoir passé la majorité de leurs cinq premières saisons dans les bas-fonds du classement de la ligue, les Flames visent non seulement un championnat d’ici trois ans, mais ils veulent aussi développer des joueurs afin de les préparer à la prochaine étape de leurs carrières.

Dans les prochaines saisons, le club voudra devenir un tremplin pour permettre à ses joueurs d’accéder à la LHJMQ, aux universités canadiennes/américaines et même aux ligues professionnelles.

Cette semaine, l’entraîneur-chef et directeur général Jean-François Lavergne s’est donné les moyens de ses ambitions en dévoilant son organigramme digne des équipes de hockey junior majeur. Le modèle traditionnel de l’entraîneur-chef appuyé par deux adjoints sera remplacé par un modèle beaucoup plus moderne. Plus d’une demi-douzaine d’entraîneurs vont travailler à ses côtés pendant la saison 2020-21.

D’abord, Steve Lauzon et Philippe Goulet seront ses adjoints derrière le banc. Anthony Vincent sera un entraîneur adjoint lors des entraînements en plus d’occuper le poste de conseiller pédagogique. Olivier Huot supervisera le développement des joueurs en plus d’enseigner les habiletés individuelles et de s’occuper de la préparation physique. Robert Gauthier junior devient l’entraîneur des gardiens et pourra même compter sur un adjoint en la personne d’Alexandre Labrèche.


« Nous voulons former les jeunes qui s’en viennent jouer chez nous. Ils seront bien encadrés. C’est une formule gagnante. On ne voit pas ça ailleurs dans notre ligue. »
Jean-François Lavergne

La liste n’est pas encore complète. Sébastien Martineau va donner un coup de main aux entraînements pour travailler certains aspects techniques.

«Je me suis entouré d’entraîneurs qui partagent ma vision et avec qui je m’entends bien. Nous avons adopté un modèle de développement. Nous voulons former les jeunes qui s’en viennent jouer chez nous. Ils seront bien encadrés. C’est une formule gagnante. On ne voit pas ça ailleurs dans notre ligue», a expliqué Jean-François Lavergne au Droit.

Lauzon et Goulet arrivent de l’Association du hockey mineur de La Lièvre. Lauzon avait déjà été un adjoint avec Lavergne à son premier passage chez les Flames. Il était avec le midget AA l’an dernier. Goulet, un ancien champion avec les Voisins de Papineau junior B, était directeur technique à l’association. Vincent était un des adjoints de la dernière saison. Il poursuit donc son association avec les Flames.

Olivier Huot, ancien choix de première ronde des Tigres de Victoriaville, arrive avec un bon bagage. Il a travaillé avec les Olympiques de Gatineau la saison dernière. À 22 ans, il poursuit une maîtrise en administration des affaires à l’Université d’Ottawa après avoir complété un baccalauréat en sciences de l’activité physique. Robert Gauthier était impliqué dans la structure intégrée de Hockey Outaouais (HO) et s’occupait des gardiens au niveau bantam AAA relève l’an dernier. Alex Labrèche est un ancien gardien des Flames. Sébastien Martineau était aussi dans la structure de HO.

Entraîneur-chef à la fin de la dernière saison, Daniel Tremblay devient le directeur général adjoint en plus d’être un membre de l’équipe des recruteurs dirigée par Gabriel Mayrand. Tremblay a déjà porté les couleurs des Castors de Buckingham entre 1992 et 1995. Enfin, Kevin Hill se joint aussi à l’équipe de recrutement à titre de conseiller spécial. Il est responsable du recrutement des Sea Dogs de Saint-Jean au Québec. Le reste de l’équipe de recrutement demeure intact.

Sur le plan administratif, Stéphane Bertrand sera le conseiller au directeur des opérations hockey Jean-Marc Leblanc. Daniel Bilodeau et Marc Leduc aideront aussi Jean-Marc Leblanc dans la structure administrative du club.

«Ça fait beaucoup de nouveau monde pour nous assurer de bien promouvoir nos joueurs. Ça démontre aussi qu’il y a du changement dans l’air», a pour sa part indiqué Jean-Marc Leblanc, un des actionnaires du club.

Repêchage

Côté repêchage, le club a également pris un virage différent la semaine dernière alors que 10 des 13 joueurs sélectionnés proviennent de l’extérieur de la région, incluant le choix de première ronde Laurent Desjardins. Tristan Reid, aussi sélectionné par les Olympiques de Gatineau, a quant à lui été choisi en troisième ronde. Il devrait jouer avec l’Intrépide de Gatineau la saison prochaine.