L’ancien quart-arrière des Ravens de Carleton, Michael Arruda, a mené les Falcons de Philemon-Wright à la victoire face aux Panthères de Mont-Bleu.

Les Falcons arrachent la Coupe RSEQ Outaouais

Cette fois-ci, Michael Arruda se trouvait sur les lignes de côté. Le quart-arrière, ce n’était pas lui en finale juvénile de la Ligue de football scolaire de l’Outaouais.

L’ancien joueur étoile occupait plutôt le rôle d’entraîneur-chef recrue des Falcons de Philemon-Wright, qui ont gagné 27-19 contre les Panthères de Mont-Bleu, samedi après-midi, à Buckingham. Du même coup, les ados qu’il dirige depuis la fin de l’été ont mis la main sur la Coupe RSEQ Outaouais.

« Ce n’est pas facile de ne plus être joueur. Tu n’as plus de contrôle comme coach. Je me suis levé en me demandant si tout le monde serait prêt », a raconté Arruda, qui avait mené les Falcons à deux conquêtes en 2011 puis 2012.

« Je suis tellement fier des joueurs. Ce n’était pas une saison facile. »

Peu de temps avant le début du calendrier régulier, Arruda a reçu un appel du directeur de l’école secondaire anglophone de Hull. On lui demandait de dépanner l’équipe de son alma mater. L’entraîneur en poste avait besoin d’une pause.

Arruda venait d’accrocher ses épaulettes et casque, annonçant sa retraite du football universitaire après la saison 2018 chez les Ravens de Carleton. Il n’a que 23 ans.

« C’est en me présentant à la première pratique que j’ai réalisé que j’étais maintenant le nouvel instructeur-chef des Falcons », s’est rappelé Arruda en riant.

Il y a eu de l’incertitude lors des premiers jours à la barre de l’équipe.

« On ignorait combien de joueurs nous aurions... si nous en avions assez », a relaté Arruda.

Une problématique qui affecte aussi d’autres écoles en Outaouais. La raison pourquoi le chapitre régional du Réseau du sport étudiant (RSEQ) a décidé de muter la ligue juvénile à du football neuf contre neuf au lieu du traditionnel 12 contre 12.

Puis quand la saison a commencé, les Falcons ont fait face à d’autres adversités. « Nous avons perdu deux de nos trois premières parties », a noté Arruda, qui a aussi beaucoup appris.

« J’ai commencé à décortiquer les bandes vidéo des matches comme je le faisais à l’époque que j’étais joueur. J’ai commencé à plancher sur des plans de match plus étoffés. »

Les Falcons ont terminé le calendrier régulier avec une fiche de 5-2, terminant au deuxième rang derrière Mont-Bleu (6-1) dans le circuit à six équipes. En demi-finale, ils ont perdu les services de leur quart-arrière partant Reid Walker, qui s’est fracturé un pied.

« Alex Bird a dû prendre la relève en finale et il a effectué un travail exceptionnel en lançant deux passes de touché et n’étant victime d’aucune interception », a souligné Arruda, qui a repris goût au football en côtoyant ces ados.

« Je ne cacherai pas que j’y pense, a-t-il dit d’un retour au jeu. J’avais besoin de prendre du recul, de retrouver mes parents et amis. Il y a des moments que ça me manque de jouer. L’Europe est peut-être une option. »

En finale chez les cadets, Nicolas-Gatineau a remporté la Coupe RSEQ Outaouais, défaisant Hormisdas-Gamelin par la marque de 18-7.