Le président des Cougars de Vankleek Hill, Mario Messier

Les Cougars se trouvent des entraîneurs

Les Cougars de Vankleek Hill feront bel et bien campagne l’hiver prochain au sein de la Ligue de hockey junior de la Capitale nationale (LHJCN). L’équipe s’est déniché mercredi un personnel d’entraîneurs.

Pour l’équipe locale, il était minuit moins une cette semaine après le départ en bloc du personnel d’entraîneurs, dont l’entraîneur-chef ainsi que directeur général. Aucune personne ne s’était alors avancée pour prendre les rênes de l’équipe pour la prochaine saison.

«On s’est d’abord retrouvé avec un coach qui partait et des membres de l’exécutif qui ont également quitté l’organisation, explique le président des Cougars, Mario Messier. J’ai approché beaucoup de monde, mais je ne trouvais personne. J’ai lancé un appel à l’aide parce que si je ne trouvais pas personne, l’équipe n’existerait plus». L’organisation ne comptait alors que quatre membres.

Une assemblée publique à ce sujet était d’ailleurs organisée jeudi soir afin de faire le point sur l’avenir de l’équipe. D’entrée de jeu le président de l’organisation avait de bonnes nouvelles.

«Depuis que j’ai avisé tout le monde sur la situation de l’équipe, le téléphone a beaucoup sonné. Je suis heureux d’annoncer que nous avons une équipe d’entraîneur», a souligné M. Messier.

Pour la saison 2018-19, les Cougars seront pilotés par l’entraîneur-chef Franky Dopelhamer assisté de Luc Chaumont. Pour sa part, Marc Berniquez occupera le poste de directeur général. Tous ont été impliqués par le passé dans le hockey communautaire dans la région.

«D’un côté, je m’attendais à ce qu’on ait une réponse positive parce que ce sont d’anciens des Cougars qui reviennent offrir leur temps à l’équipe. Je savais que la communauté allait être être au rendez-vous», d’ajouter M. Messier.

Une tradition depuis 28 ans

Les Cougars de Vankleek Hill ont vu le jour en 1990. L’équipe est la deuxième plus vieille équipe de la ligue tout juste après les Aigles de St. Isidore.

Selon Ian McRae, président de la LHJCN et ancien entraîneur des Cougars, il est impératif que l’équipe demeure dans la région.

«Il faut que les équipes rurales demeurent intactes. Dans les 15 dernières années, il y a eu beaucoup de déménagement d’équipe. Aujourd’hui, il est très difficile d’obtenir une équipe parce que la demande est très forte», a affirmé M. McRae.