Marco Daigle, le président du comité organisateur Tournoi international Midget Kiwanis (à gauche) et Mario Aubé, le directeur des communications du tournoi, auront à composer avec des sources de revenus moindres et la « compétition » des Olympiques cette année.
Marco Daigle, le président du comité organisateur Tournoi international Midget Kiwanis (à gauche) et Mario Aubé, le directeur des communications du tournoi, auront à composer avec des sources de revenus moindres et la « compétition » des Olympiques cette année.

Le tournoi Kiwanis à la croisée des chemins

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Baisse d'affluence, recrutement plus difficile, moins de bénévoles, diminution de financement. Le tournoi midget international Kiwanis de Gatineau, une institution depuis 45 ans en Outaouais, est à la croisée des chemins et voilà qu'il devra maintenant faire concurrence aux Olympiques de Gatineau.