Dominique Massie-Martel et son entraîneur Nicholas Perron ont de quoi sourire. L'athlète d'Ottawa a brisé la barrière des 50 secondes au 100 m libre jeudi.
Dominique Massie-Martel et son entraîneur Nicholas Perron ont de quoi sourire. L'athlète d'Ottawa a brisé la barrière des 50 secondes au 100 m libre jeudi.

Le nageur Massie-Martel passe à l'histoire

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Huit ans plus tard, un deuxième nageur francophone au pays brise la barrière des 50 secondes au 100 m libre. Et encore une fois, c'est un produit local.