Zakary Gignac a lancé cinq manches, accordé sept coups sûrs, deux points, mais aucun mérité dans un revers de 5-0 du Hull-Volant de Gatineau contre les Bisons de St-Eustache dans le premier match des séries de la LBJÉQ.

Le Hull-Volant sort sans entrain

Le Hull-Volant de Gatineau a manqué d’exécution derrière son lanceur étoile Zakary Gignac dans le premier match des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec disputé au parc Sanscartier jeudi soir.

Les Bisons de St-Eustache en ont profité pour marquer deux points non mérités à ses dépens en deuxième manche. C’était toujours 2-0 quand Gignac a cédé la balle à Jonathan Lamarche au début de la sixième manche, mais les visiteurs ont ensuite accentué leur avance pour remporter le premier duel de la série quatre de sept 5-0.

Dans le fond, ce sont trois roulants à l’avant-champ après deux retraits en deuxième manche qui auront fait la différence. Les relais, trop mous ou mal exécutés, ont permis aux coureurs des Bisons de toucher au premier coussin avec une fraction de seconde d’avance. Seulement un de ces jeux a été considéré comme une erreur. L’entraîneur-chef Mathieu Joly s’en balançait. Il était d’humeur maussade après ce premier revers par blanchissage.

« C’est pitoyable de jouer de cette façon devant autant de monde dans les gradins. Ce soir, c’est une honte. Il n’y a pas de mots pour expliquer ce qui s’est passé. »

Au bâton, le Hull-Volant a aussi connu une soirée frustrante. Il a soutiré huit coups sûrs au lanceur gagnant Tristan Beaudin, l’as de la rotation des Bisons, mais ce dernier les a bien espacés dans son match complet de sept manches. Les locaux n’ont jamais été capables d’obtenir le gros coup sûr avec des coureurs en position de marquer. Ils ont laissé moisir neuf coureurs sur les buts. Surtout, Beaudin n’a pas accordé de coup sûr de plus d’un but.

En cinquième manche, Zakary Gignac, le meilleur frappeur du club, avait deux coureurs sur les buts, pas de retrait, quand il s’est commis dans un double jeu. Même lui n’a pas été en mesure d’aider sa cause.

« Un message a été transmis aux joueurs à la fin du match. S’il y en a qui n’ont pas compris, nous avons des jeunes qui vont monter à St-Eustache demain et ça ne me dérange pas d’y aller avec eux. Ce soir, il y a Gignac, Krak (Francis Krakana), Charette (Tyler) et Sabourin (Alex) qui étaient là. Les cinq autres étaient endormis sur le terrain », a poursuivi l’entraîneur Joly, le feu dans les yeux.

Alex Sabourin, Maxime Courchesne et Tyler Charette ont soutiré deux simples chacun dans la défaite.

Autre joueur clé du « HV », Manuel Laflamme a raté le premier duel parce qu’il est à l’école des pompiers à Laval, mais il sera sur la butte dans le deuxième match vendredi soir à St-Eustache.

« C’est la beauté du sport. C’est un cliché, mais nous avons la chance de jouer demain pour nous rependre », a lancé Joly.

La série sera ensuite de retour au parc Sanscartier dimanche soir.

Championnat canadien bantam

Pendant ce temps, au Championnat canadien de baseball bantam à Oshawa, le Gatinois Robin Villeuve a été choisi le joueur du match dans une victoire de 8-1 d’Équipe Québec contre les représentants de l’Île-du-Prince-Édouard dans le premier match de la compétition jeudi. Crédité de la victoire après avoir lancé deux manches, le joueur des Tyrans de Gatineau midget AAA a également frappé un simple et un double en trois présences au bâton pour produire trois points. Le Québec s’est ensuite incliné 7-2 dans le deuxième match contre le club hôte.