Des joueurs québécois sont sur la liste d'embauche de l'entraîneur du Fury, Marc Dos Santos.

Le Fury jouera aussi à Gatineau

Le Fury ne tiendra pas seulement son camp d'entraînement à Gatineau. Il y disputera deux parties hors-concours le mois prochain.
L'équipe d'expansion de la NASL a dévoilé ce matin l'horaire de son camp qui commencera dans une dizaine de jours au complexe Branchaud-Brière. Elle affrontera l'université York le 15 mars puis l'Université de Syracuse, une formation de la NCAA, le 29 mars.
Entre ces deux matches préparatoires, le Fury se rendra à Rochester le 21 mars afin de se mesurer aux Rhinos, de la USL Pro.
«Venir ici à Branchaud-Brière nous offre un endroit de qualité dans lequel s'entraîner, a soutenu l'entraîneur-chef Marc Dos Santos.
«Mais ça permet aussi d'envoyer un message à la région de l'Outaouais et la ville de Gatineau. Oui, c'est le Fury d'Ottawa. Nous sommes fiers d'être à Ottawa. Mais nous avons aussi un lien spécial avec Gatineau.»
Le camp d'entraînement en sol québécois durera un mois.
Le Fury pliera bagage par la suite et prendra la direction de la Floride, plus précisément de Sunrise afin de poursuivre sa préparation en vue du premier match de la saison régulière, le 12 avril, contre les Strikers de Fort Lauderdale.
Deux nouveaux joueurs
Dos Santos a aussi confirmé ce matin l'embauche de deux autres joueurs, deux athlètes francophones. Tel que rapporté par LeDroit, le gardien Chad André Bush se joint au Fury. Il est un ancien du programme sport-études de l'école secondaire Louis-Riel.
Âgé de 19 ans, il a été nommé gardien de l'année dans la PDL en 2013.
Jadis membre de l'académie du Toronto FC, Bush a fait ses classes au sein des équipes jeunesse du Fury.
«Je l'ai vu jouer six ou sept parties l'an dernier dans la PDL. Chaque fois, Chad était toujours à son meilleur, a soutenu Dos Santos.
«C'est un jeune gardien local qui a grandi dans le club. Il avait l'opportunité de joueur à d'autres places, mais il a décidé de rester parmi nous.»
L'autre joueur mis sous contrat a déjà porté l'uniforme de l'Impact de Montréal. Il s'agit de l'attaquant Pierre-Rudolph Mayard, un ancien de l'équipe nationale chez les U17 et U19. Il évoluait l'an dernier à Rochester.
Ce dernier a évolué à plusieurs reprises sous les ordres de Dos Santos. «Je l'ai suivi un peu partout. Il y a seulement lorsque Marc est allé au Brésil qu'il ne m'a pas amené dans ses valises», a blagué Mayard, dont les deux frères ont aussi évolué chez l'Impact.
«Rudolph est encore jeune. Il n'a que 25 ans. Tout le monde dit qu'il possède un potentiel incroyable. Nous espérons que ce sera l'année que ça va débloquer pour lui», a dit l'entraîneur du Fury au sujet de l'athlète originaire de Laval.