Le Gatinois Julien Sale a remporté les deux dernières éditions du tournoi Alexandre de Tunis au club Royal Ottawa en 2018 et au club Rideau View en 2019.
Le Gatinois Julien Sale a remporté les deux dernières éditions du tournoi Alexandre de Tunis au club Royal Ottawa en 2018 et au club Rideau View en 2019.

L’Alexandre de Tunis est sauvé

Il est tenace, ce virus, mais pas encore assez puissant pour interrompre une tradition qui perdure depuis 70 ans en Outaouais et dans l’Est ontarien.

À moins que la Covid-19 revienne en force cet été, la 71e édition du plus prestigieux tournoi de golf amateur à se tenir dans la région aura bel et bien lieu au club Camelot, mais deux mois plus tard que prévu, avec moins de golfeurs et une seule ronde.

Suivant le mouvement des mesures de déconfinement au Québec et en Ontario, Golf Québec a eu l’autorisation de redémarrer ses activités avec un calendrier écourté qui va s’étirer de la fin juillet au mois de septembre.

Le tournoi Alexandre de Tunis, prévu pour les 29 et 30 juin au club Camelot de Cumberland, a été repoussé au 31 août. Habituellement, il représente le premier joyau de la triple couronne du championnat amateur du Québec. Cette fois, l’ordre sera inversé. Le championnat provincial masculin, féminin et junior sera disputé sur trois jours du 1er au 3 août à Lachute. Le «Tunis» suivra le 31 août et le Duc de Kent sera disputé à Québec le 14 septembre.

«C’est le monde à l’envers. Les trois tournois vont servir de qualification pour l’Omnium printanier, qui sera presque un tournoi automnal à Beaconsfield, le 18 septembre cette année. Les tournois de la triple couronne disputés dans les régions d’Ottawa/Gatineau, de Québec et de Montréal vont servir de qualification pour ce tournoi», a expliqué le directeur des tournois de Golf Québec, Éric Couture.


« L’engouement est présent dans les clubs de golf. La situation pandémique s’améliore grandement et le gouvernement déconfine le secteur des sports et des loisirs plus rapidement que prévu. »
Jean-Pierre Beaulieu

Normalement, l’Alexandre de Tunis comporte deux rondes et rassemble 140 golfeurs. En raison des mesures sanitaires à respecter, le tournoi comportera une seule ronde cette année et va réunir un maximum de 120 joueurs.

«C’est le maximum permis. Nous avons besoin de 10 minutes entre les départs. Nous allons commencer à 7 h 30 le matin avec des départs jusqu’à 14 h. Pour bien gérer la journée et respecter les mesures sanitaires, nous ne pouvons pas avoir plus de joueurs», ajoute Éric Couture.

Habituellement, il y a des tournois de qualifications pour le «Tunis». Cette année, Golf Québec n’a pas encore déterminé ses critères d’admissibilité pour les tournois de sa triple couronne.

«Nous n’avons pas encore de réponse précise en ce moment. La priorité était de sortir notre horaire pour mettre les golfeurs au courant. Il reste des détails à finaliser afin de voir ce que nous pouvons inclure dans les tournois provinciaux.»

Les protocoles d’ouverture des terrains de golf du Québec et de l’Ontario vont s’appliquer dans les tournois amateurs provinciaux afin d’assurer la santé et la sécurité de tous.

«L’engouement est présent dans les clubs de golf. La situation pandémique s’améliore grandement et le gouvernement déconfine le secteur des sports et des loisirs plus rapidement que prévu, a pour sa part souligné Jean-Pierre Beaulieu, directeur général de la fédération provinciale. Il est donc possible pour Golf Québec de revoir son calendrier d’activités. Il est primordial pour notre organisme d’offrir à ses membres et ses jeunes athlètes des activités de nature compétitive pour qu’ils poursuivent leur développement et, du même coup, assurer la continuité des traditions de Golf Québec. Ceci, bien évidemment, en tout respect des mesures gouvernementales prescrites.»

Le Gatinois Julien Sale, du club Rivermead, est le double champion en titre de l’Alexandre de Tunis.