Les championnats nationaux seniors d’été de plongeon se dérouleront dès vendredi au centre sportif de Gatineau. Deux produits de l’Outaouais, Félix Lafortune et Jeremy Déry, y participeront. ­

Lafortune et Déry plongeront à la maison

Félix Lafortune et Jeremy Déry prenaient chacun leur tour, hier soir, sur le tremplin. Ils ont répété pendant plus d’une heure leurs divers sauts.

La même routine les attend encore jeudi.

Tout ça afin d’être prêt pour le grand rendez-vous qui attend ces deux plongeurs de l’Outaouais. Ils participeront aux championnats nationaux seniors d’été qui se dérouleront pour la première fois à Gatineau, de vendredi à dimanche.

Plus de 35 athlètes au Canada sont attendus au centre sportif. « Certains ont gagné des médailles aux championnats du monde juniors pas plus tard que la fin de semaine passée », a souligné l’entraîneur-chef du club de plongeon Gatineau, Mélanie Duff.

C’est le cas notamment du duo formé par Henry McKay, d’Ottawa, et Victor Poyzner, de Vaughan, qui ont remporté l’or au 3m synchro. Les deux jeunes hommes seront notamment en action au 1 m.

La même épreuve à laquelle prendront part Lafortune et Déry.

Pour le premier, il s’agit d’un retour au bercail. Ses études et le plongeon l’ont amené dans la dernière année à l’Université de l’Illinois à Chicago.

« Ma dernière compétition nationale au Canada remonte à juin 2017 », a noté Lafortune, 20 ans.

Ce sera une occasion pour lui de mesurer ses progrès par rapport au reste du peloton masculin depuis son départ. « Ce sont tous des gens contre lesquels j’ai plongé durant toute ma carrière », a-t-il avoué.

Lafortune, cet ancien double champion des Jeux du Québec, a beaucoup changé depuis la dernière fois qu’on l’a croisé. Plus musclé et plus puissant sur le tremplin.

« J’ai un vrai job d’adulte », a-t-il souligné fièrement. Il s’est déniché durant l’été un emploi à Exportation Développement Canada (EDC). Un poste qu’il devra délaisser dans trois semaines afin de retourner aux États-Unis pour sa deuxième saison en première division de la NCAA.

Quant à Déry, il va affronter les plongeurs seniors même s’il s’avère encore d’âge junior. Le jeune homme de 17 ans a hâte de concourir.

Surtout que ça se passera dans sa piscine. Il se sentira à l’aise avant chaque saut.

« Tu ne peux pas chialer que tu n’aimes pas le tremplin. C’est le même tremplin sur lequel je plonge dessus chaque semaine », a-t-il rappelé, sourire en coin.

Les championnats nationaux seniors d’été mettront fin à sa saison. Un mois de vacances l’attendra par la suite.

« Avant de recommencer dans la piscine en septembre », a souligné Déry, dont le quotidien changera dans les prochaines semaines.

Ce sera sa rentrée collégiale. Il fera partie du programme sport-études au Cégep de l’Outaouais.